Financer ma formation avec le CPF

Financer ma formation avec le CPF

Financer ma formation avec le CPF

À la date du 27 avril, déjà plus de 10 millions de CPF crédités !
Accessible à de nombreux Français à partir de 16 ans, le CPF est une véritable cagnotte dédiée à la formation.

Dans cet article, Clef Job Academy va vous expliquer ce qu’est le CPF, et vous présenter toutes les possibilités qui s’offrent à vous
afin d’intégrer notre centre de formations aéroportuaires.

Qu’est-ce que le CPF ?

Le CPF (Compte personnel de formation) est une cagnotte utilisable par toute personne d’au moins 16 ans, salariée, en insertion professionnelle, en reconversion professionnelle ou en recherche d’emploi pour suivre une formation qualifiante et/ou certifiante tout au long de sa carrière et jusqu’à son départ en retraite.
En effet, le compte personnel de formation est crédité en heures à la fin de chaque année, dans la limite de 150 heures sur 8 ans.
Concernant les personnes travaillant à temps partiel, les heures créditées sont calculées proportionnellement au travail effectué.

La Caisse des dépôts qui est l’organisme qui alimente ces cagnottes personnelles, a commencé la distribution des fonds 2020, fin avril.
Et à la date du 27, ce sont déjà plus de 10 millions de comptes qui ont été crédités !

Montant de la distribution du CPF en 2020

  • Pour les salariés qui ont travaillé l’équivalent d’au moins la moitié de la durée de travail annuelle légale ou conventionnelle :
    + 500€
  • Pour les salariés peu ou pas qualifiés (qualification inférieure au brevet ou CAP) :
    + 800€
  • Pour les indépendants ayant travaillé sur l’ensemble de l’année 2019 :
    + 500€

Comme en témoigne un des grands acteurs du marché de la formation, le cofondateur de Lingueo Arnaud Portanelli, auteur de nombreux articles sur le sujet du CPF : « […] avec le confinement, beaucoup de salariés et chercheurs d’emploi se sont mis à utiliser leur CPF pour se lancer dans une formation […] ils ont plus de temps libre […] et en profitent pour se former à de nouveaux métiers et ainsi s’ouvrir de nouvelles portes […] de nouveaux avenirs. »

Connaître le montant de votre CPF

  1. Rendez-vous sur le site : https://www.moncompteformation.gouv.fr
  2. Munissez-vous de votre numéro de sécurité sociale
  3. Renseignez les informations
  4. Calculez le montant de votre CPF

Utiliser votre CPF pour vous former

Depuis 2013, CLEF JOB ACADEMY accompagne les projets professionnels en adhérant au principe de la nécessité de se former tout au long de sa vie.
Dans nos superbes nouveaux locaux situés au Parc des Reflets à Roissy-en-France à proximité de l’aéroport Charles de Gaulle, nous vous proposons des formations 
qualifiantes et/ou certifiantes qui vous ouvriront les portes des métiers de l’aéroport :

des métiers de l’aide à la personne : 

des métiers de l’entrepreneuriat :

Les plus CLEF JOB Academy

Nos intervenants professionnels, formateurs consultants certifiés, s’appuient sur une véritable expertise métier de plusieurs années.

Leur pratique régulière en relation permanente avec les acteurs du secteur aéroportuaire est renforcée par la qualité du lien pédagogique, gage d’une transmission de compétences bienveillante. CLEF JOB ACADEMY a souhaité le mieux pour vous à un tarif qui permette à chacun d’accéder à une formation de qualité exceptionnelle !

Qu’il s’agisse de réaliser un rêve pour évoluer vers un autre métier ou de s’adapter à un environnement économique en pleine mutation,
se former tout au long de sa vie est plus que jamais un impératif.
Avec pour objectif de permettre le succès vers l’emploi à l’issue des formations, CLEF JOB ACADEMY a fait plusieurs choix :

  • Des Métiers porteurs d’avenir
  • Des Titres Professionnels et Certifications
  • Des relations de partenariat avec des employeurs
  • Des intervenants experts
  • Une sélection des apprenants
  • Des conseils personnalisés

C’est le moment pour profiter de votre cagnotte et d’intégrer CLEF JOB ACADEMY un des meilleurs centres de la formation aéroportuaire Parisien.

Votre centre de formation à Roissy en France :

Statistiques année 2020

heures de formation

%

de stagiaires satisfaits

%

de réussite aux examens

de note Google sur 603 avis

Financer ma formation avec Pôle Emploi

Financer ma formation avec Pôle Emploi

Financer ma formation avec Pôle Emploi

La formation est un prérequis à une carrière professionnelle réussie. C’est elle, qui vous permet en réalité, d’acquérir les connaissances nécessaires pour vous vendre sur le marché du travail. Si vous souhaitez devenir Agent d’Escale ou Agent de piste-bagagiste, vous devez suivre une formation qualifiante et certifiante dans une organisme de formation agréé comme CLEF JOB ACADEMY. Que faire, si vous ne disposez pas d’assez de moyens pour financer votre formation ? Une des solutions est de recourir aux différentes aides financières et prises en charge de formation proposées par Pôle Emploi.

Comment s’y prendre ? On vous donne la réponse !

L’AREF (Aide au Retour à l’Emploi Formation) 

L’AREF est une allocation versée par Pôle Emploi à un chômeur qui, souhaitant suivre une formation, est indemnisé au titre de demandeur d’emploi. Égale au montant brut de l’ARE (Allocation d’aide au retour à l’emploi) , cette somme est estimée depuis le 1er janvier 2020 à une valeur minimale de 21,04 euros/jour. Grâce à cette aide : Emploi formation AREF, vous serez donc capable d’effectuer votre apprentissage.

Pour obtenir cette allocation, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Bénéficier du statut de demandeur d’emploi ;
  • Être indemnisé par l’ARE ;
  • Être inscrit dans un organisme de formation reconnu par l’État.

Pour ce qui est de sa durée de versement, elle dépend grandement de vos droits à l’ARE et du temps que durera votre formation. De ce fait, si cette période est inférieure à vos droits restants à l’ARE, vous préserverez cette aide durant tout votre apprentissage. Dans le cas contraire, cette allocation vous sera versée jusqu’à l’épuisement de vos droits.

La rémunération de Formation Pôle Emploi (RFPE)

En dehors de l’AREF, vous avez également la possibilité d’obtenir de Pôle Emploi une rémunération de formation. Surnommée RFPE, elle est plus étendue que l’AREF et peut vous permettre de construire un projet solide de formation.

En effet, celle-ci vous donnera la possibilité de couvrir l’intégralité ou une partie de la durée de votre apprentissage. D’une valeur de 652, 02 euros, elle vous donnera le privilège d’acquérir des notions qui vous permettront d’être mieux côté sur le marché du travail.

Comme toutes les aides de Pôle Emploi, elle est régie par certaines règles. En plus de suivre une formation validée par Pôle Emploi, vous ne devez pas être indemnisé par l’ARE. Pour ce qui est de la durée de perception de la rémunération de Formation Pôle Emploi RFPE, elle dépend de deux facteurs : votre condition personnelle et la durée de votre formation.

Les aides à la mobilité

En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez aussi prétendre à une aide à la mobilité.
Bien qu’elle ne dépasse pas 5 000 euros/an, celle-ci pourra tout de même vous aider à construire un projet solide, qui vous permettra de vivre dans de bonnes conditions.
Elle prend en charge partiellement ou totalement, vos frais de déplacements, de repas et de logement.

Pour en bénéficier, il faudra vous assurer que la distance aller-retour entre votre lieu de formation et votre domicile est au moins de 60 km. Comme la rémunération Formation Pôle Emploi RFPE, cette allocation fait partie des dispositifs de financement mis en place par Pôle Emploi pour lutter contre le chômage.

L’aide à la validation des acquis des expériences

L’aide à la validation des acquis, permet à tout demandeur d’emploi de faire connaître ses compétences professionnelles. Grâce à cette validation des acquis, il sera en possession d’un diplôme ou d’un certificat de qualification, réel atout lors de vos futures candidatures. Cette démarche est aujourd’hui accompagnée par Pôle Emploi.

Pour un tel projet, Pôle Emploi, se chargera en effet d’une partie des frais engagés dans cette procédure. Selon votre région, vous pouvez toucher une somme unique qui est en général égale à 640 euros.

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF)

L’aide individuelle à la formation AIF est une allocation qui vous permet d’obtenir une source de financement pour la formation de votre choix. Comme l’aide à l’Emploi formation AREF et votre CPF, cette aide individuelle à la formation (AIF) vous aidera à payer une partie de vos frais de formation.

Perçue sur 3 ans, elle s’adresse à tous les demandeurs d’emploi suivis par Pôle Emploi, mais aussi à ceux qui sont :

  • Bénéficiaires de la Convention de reclassement personnalisé ;
  • Sous un contrat de transition professionnelle ;
  • Sous un contrat de sécurisation professionnelle.

Grâce à cette dernière, vous pourrez vous faire former en toute tranquillité. Toutefois, pour vous permettre de savoir à combien s’élève votre participation, vous devrez faire une première estimation de vos avoirs financiers personnels. Pour ce qui est des conditions de perception et d’admissibilité, ils sont revus au début (1er janvier) de chaque année.

Les prises en charge de formation par Pôle Emploi

En dehors de ces aides financières, vous avez également l’opportunité de bénéficier des offres de formation de Pôle Emploi. Également incluses dans les dispositifs de financement, ces dernières vous permettront de renchérir vos connaissances.
Parmi elles, on peut citer l’Action de Formation Conventionné ou encore la Remise à niveau des compétences par Pôle Emploi (AFPR et POE). Grâce à ces aides, vous pourrez réaliser un bilan de compétences et augmenter votre valeur sur le marché de l’emploi.

En dehors de ces allocations, il est également possible en France d’obtenir une source de financement d’une formation grâce au Compte personnel de formation (CPF).
Pour en savoir plus à ce sujet, rendez-vous sur notre article dédié au CPF

En plus du financement par votre CPF, vous pouvez aussi obtenir une aide financière au près de plusieurs organismes. Parmi ces derniers, on a : le FONGECIF, le RSA, le Conseil Régional ou encore la Mission locale.

Obtenir le financement avec votre CPF, avec Pôle Emploi ou le Conseil régional est une opération très simple à réaliser. Grâce à ces aides et à votre bilan de compétences, vous pourrez en effet obtenir facilement un financement. Toutefois, pour bénéficier de ces aides, vous devez remplir toutes les conditions imposées par ces différentes structures. 

En somme, les aides financières attribuées par Pôle Emploi et par les autres organismes pourront vous permettre de suivre une formation chez nous afin d’intégrer les métiers de l’aéroportuaire grâce à un financement total ou partiel

Votre centre de formation à Roissy en France :

Statistiques année 2020

heures de formation

%

de stagiaires satisfaits

%

de réussite aux examens

de note Google sur 603 avis

Toutes les aides financières pour les étudiants

Toutes les aides financières pour les étudiants

Les aides financières pour étudiants :

le guide complet

Les études et les dépenses peuvent parfois acculer les étudiants. En plus des frais de scolarité, ils sont tenus de faire face à certaines situations difficiles qui peuvent perturber leur apprentissage. C’est ainsi que, dans le but de leur faciliter la tâche, que le gouvernement a mis en place différents types d’aides. En plus de cela, plusieurs organismes sont également mis à contribution comme avec certaines bourses qui permettent aux apprenants d’étudier gratuitement ou à des frais réduits.

Les subventions mises en place par l’État et les entités indépendantes sont proposées dans de nombreux domaines d’étude. Vous avez entre autres le transport, le logement, la santé, les prestations sociales, etc. Bien que certaines allocations soient limitées par l’âge, il est possible d’avoir des aides même lorsque vous êtes un étudiant proche de la trentaine. Découvrez toutes les aides financières pour les étudiants dans notre guide complet ! 

Les aides financières pour la vie des étudiants

Les aides financières qui composent en général la vie des étudiants viennent alléger leurs modes d’existence et améliorer leurs conditions d’apprentissage. Avec elles, vous pouvez avoir plus d’aisance dans vos études afin de réaliser votre projet professionnel.

La bourse étudiante du CROUS

La bourse étudiante du CROUS est octroyée aux apprenants afin de les soutenir dans le financement de leurs études universitaires. Pour y prétendre, il faut remplir certaines conditions. Cette bourse est subdivisée en plusieurs échelons. Ils vont de 0 Bis à 7. Chacun s’accompagne d’une aide financière allant de 1 032 € jusqu’à 5 679 € l’année. Dans la plupart des cas, la bourse est versée du mois de septembre à celui de juin.

La bourse ERASMUS pour faire ses études à l’étranger 

La Bourse Erasmus est destinée aux jeunes étudiants qui veulent poursuivre leurs études dans un pays européen. Pour y prétendre, il faut intégrer le programme Erasmus. La valeur de l’aide dépend du type de séjour que l’étudiant prévoit et le pays choisi. Le montant de la subvention se situe entre 150 € et 450 € par mois. Vous aurez par ailleurs la possibilité de le cumuler avec la bourse étudiante du CROUS.

Le prêt étudiant

Le prêt étudiant a pour objectif de permettre aux apprenants de poursuivre leurs études universitaires. C’est un crédit qui est assuré à 50 % par le gouvernement. Il n’y a donc pas de caution familiale exigée. Cette prestation est proposée par seulement 5 institutions bancaires : le Crédit Mutuel, la Caisse d’Épargne, la Société Générale, Les Banques Populaires et le CIC. Vous pouvez bénéficier avec ce prêt d’au moins 15 000 € pour financer vos frais d’étude.

Le revenu minimum étudiant

Le revenu minimum étudiant est un support instauré par plusieurs communes de France dans le but de soulager financièrement les étudiants. Les conditions d’éligibilités et le montant dépendent des régions partenaires de ce système. 

Le fond d’aide d’urgence

En cas de difficultés financières lors de la poursuite de vos études supérieures, vous avez la possibilité de faire appel au Fond National d’Aide d’Urgence (FNAU). C’est une façon pour vous de bénéficier deux fois d’une aide ponctuelle de 1 669 € en un versement. Le soutien mensuel quant à lui s’élève au maximum à 5 551 €.

L’aide à la mobilité master

L’aide à la mobilité master est mise en place pour les étudiants détenteurs d’une licence qui ont pour désir de continuer vers le second cycle. C’est une assistance pour les boursiers. Elle est de 1 000 € et s’obtient sous exigences de ressources et d’éloignement géographique.

Le dispositif devoirs faits

Le dispositif de devoirs faits permet aux apprenants de mettre leurs savoir-faire à la disposition des collégiens moyennant une rémunération. Cette dernière s’élève à 15,99 € bruts de l’heure ce qui équivaut à 12 € nets. Vous pouvez faire au minimum 2 heures d’assistance par semaine. C’est un système qui vous permet de faire d’intéressantes économies.

La prime inflation

La prime d’inflation de 100 € a été mise en place pour combattre les hausses du prix de l’énergie. Afin d’y prétendre, les étudiants doivent remplir différentes conditions. Toutefois, cette assistance est destinée à plusieurs catégories d’étudiants. Que vous soyez boursiers ou non, apprenant en alternance ou pas, vous pouvez profiter de cette subvention.

La prime de Noel

La prime Noël est octroyée par Pôle Emploi ou par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Elle est destinée aux personnes ayant de très maigres revenus. C’est une aide réservée aux bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique ou RSA. Sa valeur varie en fonction de la constitution de votre foyer et elle est octroyée une fois l’an vers mi-décembre.

Les aides financières au logement 

Les aides financières au logement sont là pour soutenir les étudiants dans le payement de leur loyer. Ainsi, les apprenants peuvent bénéficier d’un logement sans trop de difficultés. Il existe à cet effet, trois formules auxquelles vous pouvez souscrire :

L’aide au logement en tant qu’étudiant

Vous pouvez prétendre à l’aide au logement en tant qu’étudiant lorsque vous louez un appartement dans le cadre de vos études. L’APL (Aide Personnalisée au Logement) est une assistance dont peut profiter tout étudiant. Il suffit de respecter les conditions de ressources exigées par la CAF pour être éligibles.

Dossier Loca Pass

Le système Loca Pass est subdivisé en deux assistances distinctes. Vous avez la possibilité de prétendre à une seule ou au deux à la fois.

  • L’assistance Loca Pass qui est réservée aux jeunes de moins de 30 ans. Elle leur permet de profiter d’un prêt à 0 % pour payer en partie ou entièrement la caution réclamée par le bailleur.

  • L’avance Loca Pass est accordée aux jeunes de moins de 30 ans mais aussi aux salariés et pré-retraités du secteur privé. 

La garantie Visale

Le système Visale est destiné aux jeunes de moins de 31 ans qui n’ont pas la possibilité de trouver un garant pour la location d’un logement. Vous pouvez en profiter en faisant la demande directement en ligne. Il est obligatoire de l’effectuer avant de signer le bail. La garantie Visale protège en quelque sorte le bailleur contre les loyers non soldés.

Les aides financières pour l’insertion professionnelle

Les assistances financières pour l’insertion professionnelle aident les jeunes de différentes manières dans l’univers du travail. Ils ont ainsi de meilleures chances de réussir leur début dans la vie professionnelle.

La garantie jeune

La garantie jeune est un système destiné aux jeunes de 16 à 25 ans qui ont des difficultés d’insertion professionnelle. Ils peuvent donc profiter d’un accompagnement avec la mission locale. C’est une assistance qui apparaît comme une allocation mensuelle de 484,82 €. Les formalités sont établies entre le jeune intéressé et la mission locale pour fixer l’aide adéquate.

Le Mobili jeune

Le Mobili jeune est destiné aux jeunes de moins de 30 ans qui suivent des formations en apprentissage ou avec un contrat d’alternance. C’est une assistance qui s’ajoute au soutien au logement de la CAF. Sa valeur est d’au plus 100 € par mois sur une période de 3 ans. Pour y prétendre, il faut respecter les délais de demande préétablis par l’institution.

Le RSA

Le RSA (Revenu de Solidarité Active) est destiné aux personnes qui ont plus de 25 ans. Toutefois, les jeunes moins âgés peuvent y prétendre en respectant quelques conditions. Parmi celles-ci, vous avez les paramètres de ressources et de nationalité. De plus, l’intéressé qui a moins de 25 ans doit avoir travaillé continuellement les trois dernières années. Avoir à charge un enfant né ou à naître permet aussi d’en bénéficier.

L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)

En cas de perte d’emploi, vous avez la possibilité de vous inscrire sur Pôle Emploi pour profiter de l’ARE. Cette aide est généralement appelée l’allocation de chômage et assure la compensation de perte de revenu. Pour y prétendre, il est nécessaire de justifier d’une période d’activité de minimum 4 mois sur les 27 récents mois. La perte de votre emploi ne doit pas résulter d’une démission sans justification légitime.

La prime d’activité

La prime d’activité est réservée aux travailleurs salariés ayant des revenus modestes. C’est un supplément mensuel octroyé par la CAF. Lorsque vous travaillez dans le domaine agricole, ce complément est donné par la MSA. La valeur de cette aide est établie en fonction de votre salaire et de celui des membres de votre foyer. Vous pouvez en bénéficier sur trois mois. Après cette période, une déclaration de vos revenus à la CAF pour une nouvelle étude de vos droits s’impose.

Les aides financières à la santé

Pour une prise en charge sanitaire rapide et adéquate, plusieurs aides financières ont été instaurées afin de soutenir les étudiants. Ils peuvent donc bénéficier d’un soutien en matière de santé et se faire soigner à moindre prix.

La mutuelle étudiante

La mutuelle étudiante avec sa nouvelle option qui englobe les solutions de complémentaire santé offre plusieurs avantages. Celles-ci viennent s’ajouter au remboursement des frais de soins qui ne sont pas entièrement couverts par la sécurité sociale. Cette aide vous met à l’abri des risques d’accidents et de soucis de santé.

L’examen de santé gratuit

L’examen de santé gratuit est offert tous les 5 ans par la CPAM. Ce n’est pas un système réservé uniquement aux étudiants. Toutefois, vous pouvez en profiter au cours de vos études. Plusieurs établissements de santé sont aménagés dans toute la France, pour accueillir les patients bénéficiant de cette aide.

La complémentaire santé solidaire (CSS)

La CSS vise à aider les personnes ayant de maigres revenus. Elle se présente sous une forme entièrement gratuite ou avec une participation partielle. Tout dépend de vos ressources financières. Il faut noter que la contribution financière est mensuellement de 8 € pour les personnes âgées de moins de 29 ans. Vous pouvez faire votre demande directement en ligne.

Les aides financières au transport

En dehors du coût de la scolarité, du logement, des soins de santé, les frais de déplacement peuvent également acculer les étudiants. Pour remédier à cela, il a été mis en place des aides financières au transport.

L’aide au permis de conduire

Grâce à l’aide au permis de conduire, vous pouvez obtenir le droit de conduire à prix très bas ! En tant qu’apprentis par exemple, vous avez la possibilité de profiter d’une assistance de 500 € pour votre permis. Différents systèmes en ligne vous permettront de bénéficier de ce service à moindre coût.

Les aides SNCF

Dans toutes les régions de France, les jeunes de moins de 26 ans peuvent bénéficier de voyages sans frais ou à bas prix. Avec les aides SNCF et sur le car, vous pouvez prétendre à plusieurs réductions. La carte 12/27 ans propose des options intéressantes en fonction de la période de l’année. Cette aide vous offre la possibilité de voyager en train ou en car gratuitement ou à -50 %.

Les aides financières au loisir

En France, diverses aides financières au loisir sont mises à la disposition de la population en particulier des jeunes pour se divertir. Pour en bénéficier, il suffit de remplir les conditions d’éligibilité mise en place.

L’aide financière au Bafa

L’aide financière au Bafa est destinée à toutes personnes âgées de minimum 17 ans. Elles ont la possibilité d’avoir une assistance de la CAF pour une prise en charge partielle du coût de leur formation au BAFA. La valeur de cette aide s’élève au plus à 106,71 €. À cette subvention peuvent s’ajouter d’autres assistances complémentaires de la CAF.

L’accès gratuit aux musées

L’accès aux musées et monuments est gratuit dans plusieurs villes de France pour les personnes âgées de moins de 26 ans. Que vous soyez étudiants ou non, vous pouvez ainsi accéder librement à plusieurs lieux touristiques qui sont partenaires de ce système d’Accès gratuit. Pour accéder à ces espaces culturels, vous devez simplement vous renseigner au niveau de son guichet.

Le Pass Culture pour les jeunes 

Le Pass Culture, est une subvention de 500 € attribués aux jeunes dans leur dix-huitième année de naissance. Cette assistance est destinée à des achats culturels. Il s’agit entre autres d’acquisition de places de concert, de théâtre ou de cinéma, achat de livres, d’instruments de musiques, etc. Avec le pass Culture, vous pouvez payer également des jeux vidéo ou des abonnements de streaming musique et autres.

L’aide vacances ANCV

L’ANCV a mis en place un système destiné aux jeunes qui ont entre 18 et 25 ans pour qu’ils puissent aller en vacances. Ce dispositif est composé d’une assistance financière de 150 € et d’une offre de séjours à tarifs intéressants. Pour en bénéficier, vous ne devez pas gagner annuellement plus de 17 280 €. Vous pouvez également en profiter en tant qu’étudiant, boursier, apprenant en alternance, etc.

Le guide du financement

Notre guide du financement de la formation a pour objectif de vous faire connaître vos droits en matière de soutien et de vous aider à en bénéficier. En le consultant, vous y verrez plus clair dans les diverses démarches administratives en ce qui concerne le financement du vos études. Vous pourrez ainsi entreprendre de suivre une formation certifiante sans vous inquiéter du financement.

Vous avez la possibilité de payer votre formation avec le CPF ou Pôle Emploi, par exemple. La CAF vous propose quant à elle aussi de nombreuses possibilités intéressantes. Que vous soigniez salariés ou demandeurs d’emploi, vous avez dans notre guide de financement une option qui vous conviendra. Même un apprenant en alternance peut trouver des aides capables de l’aider à faire ses études en toute quiétude.

Votre centre de formation à Roissy en France :

Statistiques année 2020

heures de formation

%

de stagiaires satisfaits

%

de réussite aux examens

de note Google sur 603 avis

Comment financer sa reconversion professionnelle ?

Comment financer sa reconversion professionnelle ?

Comment financer sa reconversion professionnelle ?

De nombreuses personnes qui n’ont pas les moyens recherchent des sources de financement pour leur reconversion professionnelle.
D’autres en revanche, disposent des moyens, mais ne savent toujours pas quel autre métier choisir.

Il existe, en effet, de nombreux organismes de financement mis en place par l’État pour assurer la formation continue de tous ses citoyens.
Ces subventions sont disponibles en fonction de votre statut et de votre métier actuel.
Que vous soyez salarié, fonctionnaire, chef d’entreprise ou encore sans-emploi, vous disposez d’un compte de financement que vous pouvez utiliser. Ces allocations vous permettent de suivre une formation diplômante et d’augmenter votre chance sur le marché de l’emploi.

Dans cet article on vous détaille toutes les sources de financement possibles selon votre profil :

Reconversion d’un salarié

Pour un salarié désirant se réorienter, il dispose de plusieurs sources de financement.

  • Le Compte Personnel de Formation ou CPF

    Il s’agit d’un outil de financement de l’État permettant d’effectuer une formation continue. Il est destiné à tous les salariés désireux de se former.
    Au début, le CPF permettait d’attribuer des masses horaires à chaque citoyen français dans un domaine choisi par l’institution. Mais le 5 septembre 2018, il a connu une réforme par la loi qui autorise la liberté de choix pour sa vie professionnelle. Le principe consiste maintenant au cumul de 10 % du salaire annuel avec un plafond majoré de 5000 euros.

    Rendez-vous sur notre page CPF pour créer votre compte afin de profiter des offres de formation.

     

  • Plan de développement des compétences ou PDC

    Au départ, le PDC était dénommé Plan de Formation et reste à la charge de votre employeur. Il s’agit donc d’une offre de formation en rapport avec le secteur d’activité de l’employé. En utilisant le PDC, le salarié n’est pas privé de sa rémunération et tous les frais sont à la charge de son entreprise. Le plan de développement des compétences est établi en fonction des orientations que le chef d’entreprise souhaite donner à son entreprise.

 

  • CPF de transition professionnelle (ancien CIF)

    Grâce au CPF, vous pouvez obtenir une transition professionnelle, peu importe le secteur d’activité et le métier sélectionné pour la reconversion. Cependant, vous devez mettre votre employeur au courant avant de participer à la formation. Pendant ce temps, vous continuez à percevoir votre salaire normalement. En tant que travailleur, vous avez la possibilité de choisir de faire votre formation à plein temps, partiellement ou même de façon discontinue. Avec votre CPF de transition, vous obtenez un droit de congé. Après votre formation, vous pouvez choisir de continuer dans votre emploi ou vous reconvertir.

 

  • Pro – A (reconversion ou promotion par l’alternance)

    Opter pour une promotion par alternance peut être une initiative du salarié ou de son plus grand supérieur hiérarchique. Le Pro – A permet d’associer l’évolution professionnelle et le maintien dans l’emploi sans pour autant perdre son salaire. Il représente une alternative entre le CPF et le PDC pour se former de temps en temps sur le lieu de travail. La reconversion ou promotion par alternance s’inscrit en complément du plan de développement des compétences de l’entreprise et du compte personnel de formation.

Reconversion pour un demandeur d’emploi

Afin de maximiser vos chances sur le marché du travail, vous pouvez suivre l’une des formations disponibles avec votre compte de financement.
Il améliore votre bilan de compétences et vous permet d’être sollicité pour un travail. Ces dispositifs de financement sont variables en fonction de votre profil.

  • Aide de Retour à l’Emploi Formation ou AREF

    L’AREF est destinée aux acquéreurs de l’Aide de Retour à l’Emploi (ARE) inscrits à une formation Pôle Emploi. Ces formations sont redirigées dans le cadre du Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE). Elle permet au chômeur de suivre une formation lui permettant la validation des acquis et s’imposer sur le marché du travail comme un concurrent sérieux.

 

  • Le Compte Personnel de Formation CPF

    Comme les salariés, les chercheurs d’emploi peuvent utiliser leur CPF durant leur période où ils sont libres de tout contrat. Avec l’obtention d’un financement pour leurs formations, ils ont la possibilité de mieux s’instruire pour une perspective d’emploi. Vous pouvez suivre une formation CPF à partir du jour où vous faites votre entrée sur le marché du travail jusqu’à votre retraite.

    Accédez à la Page CPF pour obtenir les différentes formations disponibles.
     

  • Rémunération des Formations de Pôle Emploi ou RFPE

    La RFPE est destinée uniquement aux demandeurs d’emploi qui ne sont pas ou qui ne sont plus éligibles aux aides de retour à l’emploi.
    La RFPE constitue une indemnité envoyée par Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi. Toutefois, bien avant cela, ils doivent suivre une formation confirmée par Pôle Emploi dans le domaine de leur propre projet d’accès au travail.

 

  • L’Action de Formation Préalable au Recrutement ou AFPR

    L’AFPR est disponible à toute personne inscrite à Pôle Emploi. Elle permet aux personnes sans emploi de suivre une formation spécifique et faite par l’organisme Pôle Emploi.

 

  • Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle POE I

    La POE I est une intermédiaire entre le demandeur d’emploi et une entreprise ayant besoin de services de ce type. En effet, il permet de former le chômeur sur les besoins requis par l’entreprise ayant fait son annonce auprès de Pôle Emploi. Une fois la validation des acquis, l’entreprise a la responsabilité d’embaucher le nouveau diplômé.

 

  • Actions de Formation Conventionnées ou AFC

    La mise en place de ce dispositif de financement permet de conformer les compétences d’une personne en fonction des exigences du marché.

 

  • Aide Individuelle à la Formation ou AIF

    L’aide à la formation est destinée :

    • aux demandeurs d’emploi,
    • aux personnes en CRP,
    • CTP,
    • CSP.

L’AIF offre la possibilité de suivre une formation non prise en compte par une autre option.

 

  • Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective POE-C

    Pour les métiers dont il existe un manque énorme d’opérateur de compétences, cette offre intervient pour former des personnes et résoudre le problème de pénurie de compétences.

 

  • Chèque Formation

    Le chèque Formation est une aide du Conseil Régional qui permet aux demandeurs d’emploi de suivre une formation professionnelle.
    À la fin de cette formation, le participant obtient un diplôme ou un titre professionnel qui est inscrit dans le Répertoire national des certifications (RNCP) en France.

 

  • Rémunération de Fin de Formation ou RFF

    Pour les chômeurs ayant fini leur formation de reconversion professionnelle, la Rémunération de Fin de Formation permet de prolonger la prise en charge attribuée par Pôle Emploi jusqu’à la fin de la formation.

Reconversion pour un auto-entrepreneur

La reconversion pour un auto-entrepreneur dépend de son secteur d’activité. Il faut donc identifier sa préférence avant de penser à faire une reconversion professionnelle. Essentiellement, l’auto-entrepreneur qui désire se reconvertir devra d’abord procéder au bilan de ses compétences.
Il pourra ensuite établir un nouveau projet avant de se rapprocher d’un organisme compétent en la matière pour finaliser le processus de reconversion.

Reconversion d’un fonctionnaire

Si vous êtes travailleur dans la fonction publique, il existe aussi des offres de formations qui vous sont destinées. Les dispositifs de financement pour qu’un fonctionnaire acquière des compétences sont multiples.

  • Congé de Formation Professionnelle CFP

    Pour approfondir votre formation personnelle, vous avez la possibilité de bénéficier du CFP. Il permet le financement des stages de formation personnelle ou professionnelle non proposés par l’administration où vous avez l’habitude de travailler.
    Notez que vous avez la possibilité de cumuler votre CFP avec votre CPF.
     

  • Congé de formation-mobilité des fonctionnaires de l’État

    Avec ses congés de formation, le fonctionnaire a la capacité de migrer vers un autre secteur dans l’administration. Si vous disposez aussi d’une autre formation personnelle à suivre, vous pouvez facilement obtenir ce congé.

 

  • Période de professionnalisation (FPH)

    Il s’agit d’une période permettant la professionnalisation des personnes de la fonction publique hospitalière. Le personnel à qui est attribuée cette période peut se former afin d’obtenir de nouvelles fonctions et même de nouvelles compétences. La période de professionnalisation donne aussi l’occasion aux agents hospitaliers de réaliser un projet professionnel au sein de l’administration où ils interviennent.

Reconversion d’un travailleur non-salarié

Si vous n’êtes pas salarié, il existe aussi des sources de financement qui vous permettent de mieux vous instruire.

  • Fonds d’Assurance formation des chefs exerçant une activité artisanale FAFCEA

    Comme les employés, il existe aussi des comptes et de financement pour la formation des chefs. La prise en charge des dirigeants d’entreprise ou des auto-entrepreneurs qui exercent dans le domaine de l’artisanat est assurée par le FAFCEA. Les stages de formation technique, de professionnels et même parfois de formation transversale sont les principales offres de ce financement.

 

  • Fonds pour la formation des entrepreneurs du vivant

    Ces fonds de formation sont surtout réservés aux chefs d’entreprise intervenant en agriculture, en foresterie ou en environnement. Si votre conjoint fait partie de vos collaborateurs, une prise en charge lui est également réservée.

 

  • Fonds d’Assurance Formations Professions médicale

    Il s’agit d’un financement de formation réservé aux médecins qui exercent librement. Il est réservé pour la participation des congrès, des séminaires, des cours et bien d’autres rencontres en France ou à l’extérieur du pays. Lors de ces différents évènements, des débats sont organisés sur des thèmes bien adaptés et aussi l’apprentissage de langues étrangères. Ces dernières permettent d’améliorer les liens entre les patients et le personnel soignant.

    Ces médecins représentent aussi des chefs d’entreprise et ils versent d’abord une Contribution à la Formation Professionnelle (CFP).
    Le FAF assure ensuite la prise en charge des frais de formation et des couts pédagogiques de la formation.

Les organismes d’aide à la reconversion

Pour financer votre reconversion professionnelle, de nombreux organismes d’aide sont disponibles selon vos besoins.
En voici quelques-uns :

  • PÔLE EMPLOI

    Pôle Emploi est un organisme de formation dans la reconversion professionnelle et disponible un peu partout en France.
    Sur le Portail Pôle Emploi, vous verrez des formations susceptibles de vous préparer à changer de métier.

 

  • L’APEC

    Parfois, on constate que des cadres désirent obtenir des conseils et formations pour réorienter ou approfondir leurs connaissances. L’APEC : Association pour l’Emploi des Cadres est un opérateur de compétences qui offre à ces derniers la possibilité d’obtenir ces conseils lors de formations. D’autres choisissent de reconvertir leur carrière pour des raisons de loisir ou de besoin de plus de disponibilité pour leur famille.
    L’accès au Portail APEC vous donnera plus d’informations sur l’obtention de cette formation.

 

  • GRETA

    Sur le Portail GRETA du ministère de l’Éducation nationale, vous retrouverez des options de financement vous permettant de suivre une formation pour vous reconvertir. Parfois, il s’agit d’un accès à un réseau public de formation continue dans une diversité de domaine. Ces formations diplômantes et qualifiantes peuvent être suivies au sein d’un établissement approprié et même parfois dans l’entreprise où vous travaillez. Vous rencontrerez aussi des cours sur internet adaptés à votre rythme et à vos besoins de reconversion professionnelle.

 

  • L’AGEFIPH

    Il s’agit d’un organisme collecteur qui établit les perspectives sur la politique de l’emploi des personnes présentant un handicap. Il accompagne via les circuits du SAMETH pour les salariés et le Cap Emploi pour les chercheurs d’emploi. Il a pour vision de suivre les personnes handicapées dans leur recherche d’emploi puis la construction de leur projet professionnel. Renseignez-vous sur le Portail AGEFIPH pour mieux comprendre le fonctionnement.

 

  • La chambre des métiers et de l’artisanat

    La Chambre des métiers et de l’artisanat offre des formations aussi bien techniques que générales de même que des stages pour apprendre facilement les métiers de l’artisanat. Quelle que soit l’activité que vous visez, vous pouvez vous orienter selon vos aspirations.
    Grâce au Portail ARTISANAT, vous serez mieux informés sur ce financement.

 

  • LE CNAM

    Le CNAM est un autre organisme d’aide pouvant financer votre reconversion professionnelle. Elle offre un financement dans plusieurs métiers tels que l’électronique, le transport, la comptabilité, les énergies, la communication et dans plusieurs autres secteurs. Elle vous offre la possibilité de vous perfectionner ou dans d’autres cas, vous réorienter simplement. En dehors de sa fonction d’organisme de financement, le CNAM offre aussi certaines formations que vous pouvez suivre en ligne. Elle intervient également donc comme un organisme de formation.
    Sur le Portail CNAM, vous découvrirez comment obtenir un financement afin de financer une formation complémentaire.

    Le financement de votre formation avec CLEF JOB Academy

    CLEF JOB Academy est une structure qui offre un accompagnement aux projets depuis 2013. Elle milite pour la nécessité de se faire former tout au long de sa carrière professionnelle. Vous trouverez sur le site les différentes options de financement de formation qui s’offrent à vous. Que vous soyez salarié, fonctionnaire, sans-emploi ou même autoentrepreneur, vous trouverez le financement et les sources qui vous conviennent.
    Le Guide formation CLEF JOB Academy vous permet de trouver plusieurs solutions de reconversion professionnelle.

    Les formations de reconversion chez CLEF JOB Academy

    Chez CLEF JOB Academy, c’est aussi des formations diplômantes qui vous permettent d’assurer votre reconversion professionnelle. Elle dispose d’un cadre d’apprentissage de qualités de 3000 m2 bien placé en France. En effet, la structure est située à Roissy-en-France non loin de l’aéroport Charles de Gaulle. Ces formations sont entièrement finançables avec votre compte de formation qui vous est approprié. Elles augmenteront considérablement vos chances sur le marché de l’emploi. Découvrez ici quelques-unes des formations disponibles dans cette structure.

    • L’Aide à la Personne

      Avec la crise sanitaire due au coronavirus, le besoin des employés intervenants au niveau social s’est cruellement exprimé. Il s’agit d’un secteur d’activité qui recrute beaucoup ces derniers temps. Retrouvez sur le Portail formations Aide à la personne de CLEF JOB Academy cette formation.

      Vous serez appelés à :

      • apporter de l’aide et assurer l’hygiène au lever et au coucher
      • gérer les tâches ménagères et réaliser l’entretien du linge
      • préparer des repas selon les envies d’une personne en cas de besoin
      • effectuer les courses ainsi que les déplacements
      • accomplir les courses et démarches administratives
      • soutenir psychologiquement et assurer la préservation du lien social.

      Vous serez initiés sur la prise en charge des personnes qui se retrouvent dans le besoin. 

    • Le Transport et la Logistique

      L’un des métiers qui occupent une place assez importante dans la plupart des entreprises est le Transport et la Logistique. Ce centre permet votre reconversion professionnelle dans l’un de ces métiers avec votre compte de financement. Même avec le niveau bac, vous pouvez adhérer à cette offre de formation professionnelle. Vous serez formé à devenir un agent de magasinage, un préparateur de commande en toute sécurité et même un technicien en logistique d’entreposage.

      Accédez au Portail formations Logistique pour en savoir plus sur cette formation.

     

    • Les Métiers de l’Aéroportuaire

      Sur le Portail formations Aéroportuaires, vous découvrirez la formation aux métiers de l’aéroportuaire. Cette dernière est une partie du secteur des transports qui convient parfaitement à vos désirs de reconversion professionnelle. Il s’agit d’un domaine possédant en permanence un fort taux de demande en ressources humaines. Cette formation professionnelle disponible chez CLEF JOB Academy offre plusieurs possibilités d’insertion.

      Vous pouvez par exemple devenir un agent d’escale commerciale, un nettoyeur d’avion, un agent de piste. Vous pouvez également vous former pour devenir un bagagiste, un accompagnateur des personnes à mobilité réduite (PMR) et bien d’autres encore.

    Votre centre de formation à Roissy en France :

    MÉTIERS

    FORMATIONS

    %

    CERTIFIÉ

    Paris Boost emploi

    Paris Boost emploi

    NOUVEAU PLAN POUR L’EMPLOI DES PARISIENS 

    Dans cet article, découvrez les principales mesures du plan Paris boost emploi, présenté au conseil de Paris et qui vise à accompagner et soutenir la recherche d’emploi pour les Parisiennes et Parisiens. Dévoilé en novembre au conseil de Paris, ce plan sera déployé dès la fin de l’année 2020 pour agir rapidement. En accord avec l’Etat, la Région, le Pôle Emploi, le service public de l’emploi et les acteurs associatifs,
    un
    engagement financier d’un demi-milliard d’euros devrait accompagner ce plan.

    Paris Boost Emploi

    QUELS SONT LES PRINCIPAUX ENGAGEMENTS ?

    • Permettre aux Parisiens et Parisiennes en recherche d’un travail de profiter d’une formation professionnelle gratuite ;
    • Proposer une expérience professionnalisante au sein de la Ville et de ses satellites ;
    • Augmenter le nombre de bénéficiaires des dispositifs d’insertion par l’activité économique ;
    • Expérimenter des « territoires zéro chômeur de longue durée » inédits ;
    • Mettre en place un observatoire de l’économie et de l’emploi pour anticiper les tendances et mutations afin d’adapter les politiques publiques.

    50 000

    C’est le nombre d’habitants de la Capitale, qui vont profiter d’une formation. En effet, pour préparer l’avenir et permettre à chacun et chacune de faire face aux aléas de la vie professionnelle, Paris soutient la formation tout au long de la vie avec pour objectif de :

    • développer les capacités professionnelles ;
    • renforcer les savoirs ;
    • garantir à tous et à toutes un socle minimal de compétences.

    Actuellement, c’est plus de 3 500 Parisiens/Parisiennes qui se forment chaque année grâce à des dispositifs de financement de la Ville sur les métiers de la re-fabrication, de la transition écologique, du numérique ainsi que sur les futurs métiers liés aux jeux paralympiques et la formation au Français.

    Paris se fixe pour objectif de permettre aux demandeurs d’emploi qui le souhaitent de bénéficier d’une formation via les différents dispositifs élaborés et financés dans le cadre d’un partenariat renforcé avec Pôle Emploi. Assurément, la ville de Paris souhaite actionner tous les leviers possibles pour garantir une réelle égalité professionnelle.

    SE FORMER AUX MÉTIERS DE DEMAIN

    Initialement dédiés au métiers du numérique et de la fabrication, les dispositif Paris Code et Paris Fabrik  seront renforcés par la ville de Paris.
    Effectivement ces deux dispositifs devraient être modifiés afin de convertir cette offre de formation en direction de deux autres secteurs :

    • les métiers liés au secteur du service à la personne (un des secteurs mis en avant par la crise sanitaire)
    • les métiers liée à l’agriculture durable (pour accompagné le développement d’une agriculture nourricière et diversifier)

    De plus, dans un souci d’ouverture et afin de mieux valoriser les modules et parcours qualifiants, les cours municipaux pour adultes seront mobilisés pour garantir un meilleur accès à l’emploi pour tous.

    Accompagner à 100%

    C’est l’objectif de ce plan en faveur des personnes les plus éloignées de l’emploi et c’est la priorité de Paris, qui se fixe notamment comme objectif de ne laisser aucun jeune sans études, sans formations, sans emploi ou sans accompagnement. 

    Dans ce cadre, Paris soutiendra les associations agissant dans les quartiers populaires via :

    • l’appel à projet “ politique de la ville” ;
    • la reconduction de l’appel à projet “actions quartier prioritaire” qui permettront un accompagnement aux créations d’activités.

    De surcroît, la ville de Paris renforcera son soutien aux grandes structures avec qui elle signe des conventions pluriannuelles comme :

    • La mission locale de Paris, qui accompagnera le programme “Accélérateur de l’emploi” pour les jeunes diplômés, décrocheurs universitaires, personnes réfugiées ainsi que les jeunes femmes des quartiers populaires
    • l’École de la deuxième chance, qui est soutenue activement par la ville et qui forme des jeunes  de 25 ans sans aucune qualification ni diplôme, cette aide accompagnera ce projet pour permettre le doublement du nombre de stagiaires formés dès l’année prochaine.
    • l’Ensemble Paris Emploi Compétence, qui sera quant à lui mobilisé pour développer de nouveaux parcours d’insertion sur mesure à destination des décrocheurs en recherche d’une porte de sortie, en lien avec les filières métiers de la ville de Paris.

    Outre cela, afin d’agir rapidement et efficacement pour l’emploi, la Ville de Paris prévoit de :

    • Renforcer le rôle d’employeur responsable et inclusif; afin permettre aux jeunes d’appréhender l’apprentissage comme une voie de formation indispensable pour une insertion dans le monde du travail, un recrutement de 5 000 jeunes apprentis prévu pendant cette mandature
    • Développer les débouchés vers l’emploi durable pour limiter l’impact de la crise économique et sanitaire

       

    • Soutenir l’activité économique  avec des exonérations d’environs 6 mois pour les commerçant et artisans, la créations d’appel à projet “relancer mon entreprise autrement”, la mise en place du fond de résilience ile-de-france doté de 100 millions d’euros et la créations du Fond spécifique au soutiens aux associations

       

    • Renforcer la gouvernance locale; via son rôle dans l’animation du dialogue social territorial en associant les entreprises, les partenaires sociaux, les associations d’utilité sociale, l’Etat, la Région et le Pôle emploi pour adapter en permanence les réponses aux besoins et aux situations de crise.
      Afin de réaliser ses objectif, la villes de Paris va :

       

    • Faire remonter les difficultés d’accès aux dispositifs de soutien économique et à l’emploi mis en œuvre par l’État et par la Région

       

    • Contribuer à l’évaluation des actions de la Ville en matière de soutien aux acteurs économiques et à l’emploi

       

    • Proposer des dispositifs novateurs d’accompagnement permettant d’accroître l’efficacité de l’action publique

       

    • Faire connaître aux acteurs de ces secteurs en difficulté les mesures existantes pour l’accompagnement et la formation professionnelle de leurs salariés et indépendants.

    En conclusion, ce nouveau dispositif dédié aux jeunes Parisiens et Parisiennes permettra à la Ville de Paris de limiter les dégâts qu’engendre la crise économique et sanitaire que nous traversons actuellement et offre à tous et à toutes une voie d’insertion. Avec ces nouvelles mesures, tous les jeunes peuvent prétendre à une formation professionnelle, à condition d’avoir moins de 26 ans et de résider sur la capitale.

    Votre centre de formation à Roissy en France :

    MÉTIERS

    FORMATIONS

    %

    CERTIFIÉ

    Le Compte Personnel de Formation

    Le Compte Personnel de Formation

    LE CPF, tout ce que vous devez savoir !

    Ces dix dernières années, plusieurs réformes ont été opérées dans le secteur de la formation professionnelle. De nouveaux dispositifs relatifs au financement des formations ont vu le jour. Parmi ces dispositifs se trouve le compte personnel de formation, dont bon nombre de Français bénéficient déjà. Le compte personnel de formation (CPF) permet de mobiliser un financement pour pouvoir s’assurer une formation professionnelle.

    Ce guide s’adresse à tous ceux qui se trouvent dans une situation d’emploi ou non et a été conçu pour répondre à toutes vos questions sur le fonctionnement, l’éligibilité, le calcul des droits et l’utilisation du CPF.

    Retrouvez également notre Guide complet pour financer votre formation

    QU’EST-CE QUE LE COMPTE CPF ?

    Le compte personnel de formation (CPF) est un dispositif de financement créé par l’Accord National Interprofessionnel (ANI). Entré en vigueur le 1er janvier 2015, le CPF a été instauré pour remplacer le DIF (droit individuel à la formation) de la loi éponyme datant de 2004. Il permet à ses titulaires de d’accéder à un financement pour une formation pendant et en dehors de leur parcours professionnel.

    Les objectifs recherchés par ce compte sont multiples. Il ambitionne de faciliter l’acquisition de compétences et de diplômes certifiants pour tous les citoyens français. Il vise également, l’autonomisation des employés dans le choix de leurs formations et de leurs orientations professionnelles.
    En plus, le compte personnel de formation poursuit le développement d’un socle de connaissances chez un salarié. Ceci, en l’aidant à construire un projet de formation en cohérence avec les exigences en perpétuelles mutation de notre monde moderne.

    Le CPF est une partie intégrante du compte personnel d’activité (CPA). Ce dernier regroupe le Compte d’engagement citoyen (CEC) et le Compte professionnel de prévention (C2P) ex-C3P.

    Il est en effet, possible d’acquérir des points du C2P (Compte Professionnel de Prévention) directement sur son compte personnel de formation et cela sous certaines conditions. Chaque point représentant l’équivalent de 375 €. Pour utiliser et mobiliser ces points il est nécessaire de justifier un projet de formation bien défini. Il est donc nécessaire de contacter un conseiller en évolution professionnelle en fonction de votre situation sur mon-cep.org.

    Pour mettre en œuvre votre C2P dans le cadre de votre compte personnel de formation vous pouvez suivre ce tutoriel issu de moncompteformation.gouv.fr

    QUI EST CONCERNÉ PAR LE CPF ?

    Le compte personnel de formation s’adresse à tous les Français âgés de 16 ans et plus. Les adolescents de 15 ans qui sont en situation d’apprentissage peuvent aussi créditer leur CPF. En dehors du critère d’âge, le CPF prend en compte la situation professionnelle des personnes, telles que : les demandeurs d’emploi, les salariés, les travailleurs indépendants et les personnes en situation de handicap.

    Les personnes en recherche d’emploi

    Le demandeur d’emploi peut souscrire à un compte personnel de formation. Il peut s’agir des indemnisés de Pôle Emploi ou non. Également, les personnes ayant perdu leur emploi et les bénéficiaires du CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle) peuvent activer leur CPF.

    Les salariés

    Le compte personnel de formation peut être utilisé par un salarié pendant sa période d’activité et d’inactivité (chômage). Le salarié peut être du service privé comme du service public. Ceux en contrat à durée indéterminée (CDI) et en contrat à durée déterminée (CDD) sont aussi éligibles au CPF.

    Les salariés à temps partiel

    On remarque deux types de salariés à temps partiel. Nous avons ceux qui sont en CDI et ceux en CDD. Les offres de formation du CPF sont aussi valables pour les deux catégories. Les salariés à temps partiel suivant un contrat saisonnier ou assurant un intérim peuvent également utiliser leur compte personnel de formation.

    Les travailleurs indépendants

    Les travailleurs indépendants peuvent ouvrir un compte personnel de formation. Cependant, ils doivent être à jour dans la cotisation à la contribution de la formation professionnelle. Ainsi leurs comptes seront alimentés. Le CPF a commencé à être accessible auprès des travailleurs indépendants depuis le 1er janvier 2018. On y retrouve :

    • les artisans
    • les chefs d’entreprise
    • les agents du secteur agricole
    • les professions libérales

    Les personnes en situation de handicap

    Toute personne en situation de handicap de 16 ans et plus est éligible au compte personnel de formation. Elle doit toutefois, signer un contrat avec un Etablissements ou services d’aide par le travail (ESAT) anciennement appelé Centres d’Aide par le Travail (CAT). L’alimentation de leur compte fait exception au cas général et respecte des conditions bien définies.

    Trouver votre ESAT dans l’annuaire dédié  

    COMMENT FONCTIONNE LE COMPTE CPF ?

    Le compte personnel de formation est attribué à une personne. Cela n’impacte en rien le changement de métiers ou le statut d’employé de la personne. Chaque début d’année succédant à une année de travail, le compte est crédité.

    Le financement

    Le compte CPF possède plusieurs sources de financement. La première source dérive de la contribution de l’employeur. Selon la taille de l’entreprise, celle-ci peut contribuer à hauteur de 2 % du salaire de l’employé.

    La deuxième source est la participation de Pôle Emploi. Son apport est conditionné à un projet professionnel valide de l’employé. Les OPérateurs de COmpétences (OPCO) sont la troisième source de financement. Ils participent au financement grâce aux cotisations qu’ils récupèrent auprès des entreprises.

    Un autre organisme tel qu’un OPACIF (Organismes Paritaires collecteurs Agréés pour le financement du Congé Individuel de Formation) à travers le CIF (Congé Individuel de Formation) permet de financer le CPF pour une formation d’un an.
    L’État et les collectivités régionales allouent également un budget aux personnes en quête de qualification. Quant au salarié, il peut lui aussi participer au financement de sa formation en apportant directement sa contribution sur la valeur de la formation si le montant de son compte personnel de formation ne suffit pas.

    Pour les personnes en situation de handicap c’est l’AGEFIPH qui finance le compte CPF.

    Comment sont calculés les droits

    Chaque année, les actifs voient leur compte crédité en droit de formations selon les déclarations faites par leur employeur.
    La règle de calcul des droits est très simple.

    • Pour un salarié à temps plein, la règle stipule qu’il cumule 24 heures par année jusqu’à un plafond de 120 heures.
      De même, la personne réunit 12 heures de formation pour atteindre une limite de 150 heures.
    • Pour le salarié à temps partiel, le compte est accrédité proportionnellement à la durée de travail acquise au titre de l’année.
    • Pour les personnes travaillant en fonction des saisons, le nombre d’heures versé est soumis au prorata du temps de travail effectué.
      Selon les décisions prises par l’employeur, leurs comptes peuvent être majorés jusqu’à 300 euros.
    • Les demandeurs d’emploi, quant à eux, n’auront pas de versement sur leur compte même si certains sont dédommagés par le Pôle Emploi.
      Ils peuvent utiliser leurs droits de CPF cumulés pendant leur précédente activité.

    Clarifions que certaines périodes de congés ou d’absences des actifs sont prises en compte pour l’alimentation de leur compte.
    Il s’agit des congés de :

    • Paternité
    • Maternité
    • Présence parentale
    • D’absences dues à un accident de travail.

    Qui prend en charge les frais de formation ?

    Les frais de formation sont pris en charge premièrement par l’employeur. Dans ce cas, un accord d’entreprise a été déjà signé pour que la société finance le compte CPF à 0,2 %. Dans le cas échéant, le financement de la formation reste à la charge de l’opérateur de compétences OPCO.
    Le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) s’occupe également des frais pédagogiques, dans la mesure où le salarié mobilise ses droits CPF dans le cadre d’un CIF.

    Qui finance le CPF de transition en CDI en CDD ou ex-CDD ?

    Tous les projets de transitions professionnelles sont actuellement financés par le CPIR. Les Commissions Paritaires Interprofessionnelles prennent en charge le financement à hauteur des droits CPF du salarié. Le financement renferme les frais pédagogiques, les frais annexes et la rémunération au cours de la formation.

    Qui finance le CPF ?

    Avant le 1er décembre 2019, le CPF était financé par les organismes de compétences encore appelés OPCO. Ces organismes étaient chargés de collecter les cotisations au CPF auprès des entreprises. À partir de cette date, c’est la Caisse des Dépôts et consignations qui a pris en charge le financement du CPF.

    Qui alimente le CPF ?

    Le compte CPF est alimenté chaque année par la Caisse des Dépôts et consignations (CDC) selon le statut du salarié. S’il s’agit d’un salarié à plein temps, le financement se fait à hauteur de 500 € par an. Le plafond de l’alimentation du compte est fixé à 5 000 €.

    Les salariés à temps plein qui ont une qualification de niveau 3 du RNCP ont un financement différent des salariés qualifiés.
    Ils sont classés dans les « salariés non qualifiés ».

    Parmi eux, on retrouve les détenteurs d’un diplôme de CAP ou BEP, ou d’une certification reconnue par une convention nationale. Leur rémunération se fait à hauteur de 800 € par année de travail. Concernant leur compte, il est plafonné à 8 000 €.

    Il existe une autre catégorie de salariés dont le compte n’a pas le même type d’alimentation que les salariés standards. Cette catégorie de salariés est surnommée les salariés bénéficiaires de l’obligation d’emploi. Elle prend en compte les travailleurs :

    • en situation de handicap ou bénéficiant d’une allocation aux adultes handicapés
    • victimes d’un accident de travail ou de maladies liées à la profession et ne pouvant plus exercer
    • ayant une pension d’invalidité
    • bénéficiant d’une pension militaire ou d’une allocation d’invalidité des sapeurs-pompiers volontaires
    • détenant la carte mobilité inclusion.

    Ces salariés bénéficient d’une majoration de 300 euros par année de travail sur le personnel droits compte.
    Cela ramène le montant total alimenté par an à 800 euros avec un plafond de 8 000 €.

    Les salariés à temps partiel se présentent sous deux catégories :

    • une première regroupe les salariés dont la durée de travail est comprise entre 50 % et 100 % de la durée conventionnelle du travail.
    • la deuxième partie est consacrée à ceux dont le temps de travail est en dessous de 50 % de la durée conventionnelle.

    Les deux peuvent bénéficier des droits du compte personnel de formation. L’alimentation de la première catégorie suit le principe d’alimentation des salariés standards à plein temps. Cependant un prorata est mis sur l’alimentation de la deuxième catégorie de salarié à temps partiel.

    L’alimentation CPF d’un travailleur indépendant se fait suivant les années de travail effectuées. À partir de l’année 2019, ils bénéficient de 500 € par an. Dans le cas où le travailleur indépendant ne travaille pas pendant une année entière, ils bénéficient toujours de ses droits. Ces derniers sont calculés au prorata de la durée de travail au cours de l’année.

    Qui doit déclarer les heures CPF ?

    La déclaration des heures CPF ne revient pas aux employeurs. Toutefois, ils renseignent les fiches DADS-U (Déclaration Annuelle des Données Sociales Unifiée) sur les salaires et les activités du salarié au sein de l’entreprise. Ces fiches sont ensuite transmises à la Caisse des Dépôts et Consignations par l’intermédiaire du CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse). Après le calcul des droits, la déclaration revient alors à la CDC

    Qui crédite les heures CPF ?

    Les heures CPF sont créditées par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC). Elle effectue ensuite le versement en fonction des informations fournies par l’employeur sur les fiches DADS-U et DSN.

    COMMENT CRÉER SON COMPTE CPF ? 

    Rien de plus simple, en quelques clics seulement vous pourrez accéder à votre compte et ainsi connaitre le montant de votre CPF
    il vous suffit de suivre notre tutoriel vidéo ci-dessous ⤵

    COMMENT UTILISER SON CPF ?

    Le CPF peut être utilisé par son titulaire ou son représentant légal quand celui-ci décide de suivre une formation. Avant d’enclencher la procédure d’utilisation, vous devez tenir compte de votre statut de salarié ou non.

    Procédure à suivre avant l’utilisation du CPF

    En tant que salarié, vous pouvez manifester votre désir de vous faire former avec le financement du compte personnel de formation. Si la formation se déroule pendant les heures de travail, vous devez informer votre employeur. Pour cela, vous allez écrire une demande d’autorisation d’absence avant le début de la formation. Le délai pour envoyer la lettre est en fonction de la durée de la formation.

    Par exemple, vous devez adresser la demande deux mois avant une formation de 6 mois. Le délai de la demande pour une formation de plus de 6 mois est de 120 jours. Après la demande, votre employeur est tenu de vous donner une réponse dans les 30 jours à suivre. Au cas où vous ne recevez pas de réponse, considérez votre requête acceptée. Notez que vous serez rémunéré normalement comme si vous étiez au travail pendant les heures de la formation.

    Si la formation est faite en dehors des heures de travail, vous n’êtes pas tenu d’avoir l’accord de votre employeur. En revanche, vous ne serez pas payé sur les heures de la formation. Les autres actifs tels que les demandeurs d’emploi, les travailleurs indépendants sont exemptés de cette procédure.

    Pour commencer le processus d’utilisation proprement dit, tous les actifs doivent se renseigner sur la formation à suivre. Il faut également trouver un organisme de formation qui est prêt à vous former. Si, et seulement si, toutes ces conditions sont remplies, vous pourrez débuter votre demande de financement.

    Comment s’inscrire sur mon compte formation ?

    Tout d’abord il faut se munir de votre numéro de sécurité sociale et votre mot de passe habituel. Pour vous inscrire sur votre compte personnel de formation, vous devez d’abord accéder au site du gouvernement. Ensuite suivez le déroulé suivant :

    1. Rendez-vous sur moncompteformation.fr
    2. Cliquez sur : “Je créé mon compte”
    3. Renseignez chacune des informations
    4. Créez votre mot de passe de connexion
    5. Validez la création de votre compte
    6. Connectez-vous depuis la page d’accueil
    7. Découvrez le montant de votre CPF !

    Pour le détaillé complet du processus, rendez-vous sur notre tutoriel : comment-creer-son-compte-cpf

    Pour ne pas permettre à un tiers de se connecter à votre compte, vous devez à chaque fois vous déconnecter après vos différentes opérations.
    Pour le faire, cherchez et cliquez sur le bouton déconnexion.

      Consulter son Compte personne de formation (CPF)

      Pour pouvoir consulter votre compte personnel de formation, vous devez vous rendre sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr.
      Vous accédez ensuite à votre espace personnel en indiquant vos identifiants. Rappelons que ce site vous permet :

      • de suivre l’évolution de votre compte
      • d’avoir des informations sur les différentes formations éligibles au CPF
      • d’accéder à des services numériques en rapport avec l’orientation professionnelle.

      Votre espace d’utilisateur garde les traces de vos actions sur le site. La même procédure est valable pour accéder à votre compte à tout moment.

      Notez que dans le cas où vous avez oublié vos identifiants, vous pouvez vous servir de votre numéro de sécurité sociale.
      Vous allez alors vous retrouver sur votre espace personnel professionnelle.

      Où trouver mes heures de CPF ?

      Vos heures de CPF peuvent être retrouvées sur le site officiel du compte personnel de formation. Si vous vous connectez pour la première fois sur le site, vous devez vous munir de votre numéro de sécurité sociale. Après la connexion, regardez la partie où il est écrit « Mes droits de formation s’élèvent à XXX € ». Vous allez remarquer qu’il n’y a plus de solde d’heures, mais plutôt de solde en euros. En effet, vos heures sont directement converties par le site en euros.

      En revanche, si vous êtes un agent de la fonction publique, vous pouvez toujours accéder à votre cumul d’heures. Pour cela, il vous suffit de vous rendre dans l’espace personnel de votre compte.

      Comment mobiliser son CPF ?

      Le CPF ne peut être mobilisé sans le consentement du titulaire ou du représentant légal. L’employeur ne peut donc en aucun cas forcer le salarié à demander une mobilisation. Aussi, seul le titulaire du compte personnel de formation a le droit de pour mobiliser son compte CPF.

      La mobilisation de votre compte CPF se fait en trois étapes. La première étape consiste à vous renseigner sur le solde de vos droits de formation emploi. Pour connaitre ce solde, vous devez avoir accès à la plateforme officielle dédiée à cet effet. La recherche et l’inscription à une formation éligible au CPF constituent la deuxième étape. Vous devez pour finir, valider la proposition de formation faite par l’organisme. Cette proposition intervient généralement 3 jours après l’envoi de votre demande.

      Toutefois, il est recommandé au salarié d’allier leur demande de formation à un processus de projet professionnel. Les services des RH de votre entreprise sont à votre disposition pour vous accompagner tout au long du projet professionnel. De même, les Centres d’animation ressources d’information sur la formation-Observation régional emploi formation (Carif-Oref) sont prêts à vous aider. Vous pouvez également, prendre des conseils chez un CEP (conseiller en évolution professionnelle) gratuitement.

      Par ailleurs, il est important de préciser qu’il est possible de télécharger l’application de la plateforme de gestion sur votre smartphone.

      Comment utiliser l’argent de mon CPF ?

      L’argent de votre compte personnel de formation est destiné au financement de votre formation professionnelle. Pour utiliser cet argent, vous devez faire un choix de formation. Après le choix, faites une demande en ligne en constituant votre dossier. Vous serez contacté par l’OPCO pour commencer votre formation. Si votre argent cumulé ne suffit pas pour financer complètement votre formation, vous pourrez bénéficier d’un abondement. De cette façon, vous pourrez utiliser le montant de votre cagnotte formation.

      Demande de financement 

      Après avoir trouvé la formation, connectez-vous sur le site officiel du compte personnel de formation. Ensuite, vous allez remplir le formulaire qui résume votre identité et celle de l’organisme choisi.

      D’autre part, vous devrez renseigner les données relatives à la date, le lieu, l’organisme et le coût de la formation. Les informations sur l’organisme de formation renferment le nom, la raison sociale et le numéro Siret. À la fin du formulaire, validez et envoyez.

      Pour faire la demande, vous devez constituer un dossier de formation comportant :

      • une lettre de demande de gestion et de financement CPF
      • un devis de la formation délivré par le centre de formation
      • une attestation d’heures DIF.

      Ce dernier document est requis pour les actifs qui avaient cumulé des heures de droits individuels à la formation.

      Une fois le dossier constitué, vous l’envoyez à votre Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCO). L’OPCO est une structure auprès de laquelle votre employeur verse son paiement au CPF. Il vous donne une réponse après étude de votre dossier à votre domicile. La période d’étude dure généralement 30 à 45 jours.

      Où trouver mon identifiant dossier CPF ?

      L’identifiant du dossier CPF est aussi nommé le code CPF. Ce code vous sera demandé pendant la formulation de la demande de formation en ligne sur le site du compte personnel de formation. L’identifiant dossier CPF renseigne sur le nom de la formation choisie dans la base de données du site. Pour le trouver, vous pouvez lancer la recherche de votre formation. Parmi les résultats, l’identifiant dossier CPF est indiqué en couleur au début de la présentation de la formation.

      Comment choisir sa formation ?

      La liste des formations financées par les droits CPF a été faite par les conseils régionaux avec les branches professionnelles. Cette liste est en rapport avec vos statuts et certifications. Donc pour pouvoir utiliser vos droits sur votre compte personnel de formation, vous devez repérer une formation qui fait partie de cette liste.

      Pour entamer la recherche, accédez à votre espace personnel sur le site officiel du compte personnel de formation. Ensuite, saisissez dans la barre de recherche un mot-clé lié à la formation. Si vous connaissez déjà le code CPF de la formation, alors inscrivez-le directement, puis sélectionnez la formation.

      Le site dispose d’un menu rapide conçu directement pour une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou une formation Clé. Cela facilite les recherches pour ceux qui s’y rendent pour la première fois.

      Quelles sont les formations éligibles au CPF ?

      Plusieurs formations sont éligibles au financement du compte personnel de formation depuis le 1er janvier 2019. Parmi ces formations, nous avons dans un premier temps, celles qui permettent d’avoir :

      • des certifications professionnelles répondant aux normes du Répertoire National des certifications professionnelles (RNCP)
      • des certifications et habilitations classées au répertoire spécifique
      • des attestations de validation de blocs de compétences.

      Dans un second temps, le CFP finance les formations relatives à :

      • la validation des acquis de l’expérience VAE
      • le bilan de compétences
      • l’obtention du permis de conduire des poids léger et lourd
      • l’appui donné aux créateurs et repreneurs d’entreprises
      • l’acquisition de compétences dans l’exercice des bénévoles et volontaires pompiers en service civique.

      D’après les analyses du DARES, les formations qui sont majoritairement suivies par les salariés sont autour de trois domaines : les langues étrangères, l’informatique et les transports.

      Comment financer une formation non éligible au CPF ?

      Il est possible de bénéficier d’un autre financement si la formation que vous avez choisie n’est pas éligible au CPF. Dans ce cas, on parle de formations non éligibles au compte personnel de formation.

      Pour les financer, il existe un financement de Pôle Emploi appelé Aide Individualisée à la Formation (AIF) dont vous pouvez bénéficier.
      Notre guide complet du financement vous détaille au mieux les conditions pour bénéficier de ce type de financement.
      De même, vous pouvez y consulter les autres types de financement pour une formation non éligible au CPF.

      ATTENTION AUX ARNAQUES CPF

      Vous pouvez être confronté à d’autres interrogations sur le compte personnel de formation. Consultez cette liste de réponses pour avoir des clarifications.

      Comment repérer une arnaque CPF ?

      Aujourd’hui avec l’augmentation des montant dédiée aux comptes personnels de formation, les arnaques se multiplient. Elle peut prendre différentes formes mais se déroule toujours de la manière suivante : 

      • L’appel téléphonique, un mail ou un sms, d’une personne prétendant appartenir à la plateforme Mon compte formation ou à un autre organisme.
        (Or aucun démarchage téléphonique n’est autorisé à ce sujet) 

      • Puis la personne vous demande votre numéro de sécurité sociale pour accéder à votre compte formation. 
        (Or aucune de ces informations n’est demandé directement par ces organismes) 

      Quelles précautions prendre ?

      Si vous avez été victime d’une tentative d’escroquerie, vous devrez alors :
       

      • changez immédiatement votre mot de passe ;
      • consultez les informations disponibles sur votre compte formation ;

      Que faire en cas d’arnaque CPF ?

      Si vous êtes victime ou témoin d’une escroquerie, vous devrez alors :
       

      LES AUTRES QUESTIONS SUR LE CPF

      Vous pouvez être confronté à d’autres interrogations sur le compte personnel de formation. Consultez cette liste de réponses pour avoir des clarifications.

      Comment utiliser son CPF pour le permis ?

      Les points cumulés sur le compte personnel de formation peuvent être utilisés pour financer l’obtention du permis. Cette possibilité fait suite au décret d’application de la loi « égalité et citoyenneté » publié le 3 mars 2017. Le ministère du Travail a donc mis en place un dispositif de délivrance d’agréments. Ces agréments sont destinés aux centres de formation de conduite automobile. Ainsi, pour utiliser le CPF pour le permis, les demandeurs d’emploi et les salariés devront se rapprocher de ces centres.

      La possibilité d’utiliser son CPF pour le financement du permis est soumise à une condition. Il faut que le financement du permis entre dans le cadre de l’accomplissement d’une activité professionnelle. Le salarié peut également l’utiliser si cela contribue à la sécurité de sa position d’emploi.

      Notons que les apprentis peuvent financer partiellement leur permis de conduire grâce à une aide du gouvernement. L’aide est estimée à 500 € et est en exécution depuis juin 2018.

      De plus, après une première expérimentation dans le Val d’Oise (95) “département particulièrement enclavé”, Valérie Pécresse, Présidente de la région aimerait “généraliser” une aide de 1 300 euros correspondant au prix moyen du permis de conduire à destination de près de 60 000 jeunes de toute l’Ile de France. On vous détaille cette bonne nouvelle dans notre article dédié : Aide au permis pour les jeunes franciliens.

      Où trouver les heures de CPF sur la fiche de paie ?

      Avant la création du CPF, les heures DIF étaient visibles sur la fiche de paie ou le dernier certificat de travail. En revanche, l’arrivée du compte personnel de formation ne donne plus la possibilité de voir le cumul de ces heures sur la fiche de paie. Il est directement visible sur le site, dans l’espace personnel des titulaires du compte.

      Puis-je utiliser mon CPF à la retraite ?

      Le compte personnel de formation est uniquement ouvert et utilisable pendant la période de travail. Dès lors que vous êtes à la retraite, votre compte est fermé. Les droits CPF que vous possédez à ce moment sont tous gelés. Vous avez quand même une possibilité de le rouvrir. Pour le faire, vous devez commencer une nouvelle activité professionnelle. Avant l’année de retraite, pensez à faire la demande de formation pour pouvoir bénéficier du CPF même après la retraite.

      Comment convertir son CPF en euros ?

      Le principe général appliqué pour la conversion de son compte personnel de formation était basé sur la règle : une heure équivaut à 15 €. À partir de 2019, la conversion a été actée. Cette mise à jour vous épargne de faire la conversion puisque votre solde est déjà disponible sur votre espace personnel en euros. Toutefois, les agents de la fonction publique ne sont pas concernés par la conversion en euros. Leurs droits sont toujours comptabilisés en heures.

      Il est important de notifier que retirer son argent du compte CPF est impossible. Cet argent est exclusivement dédié à la formation.

      Puis-je donner mon CPF ?

      Le CPF est un droit personnel. Il est propre à chaque individu qui commence à travailler. L’individu est donc le seul bénéficiaire. À ce jour, il n’y a pas de possibilité de donner à un tiers ses crédits disponibles. Même s’il s’agit de votre enfant, de votre conjoint ou de votre collègue.

      Mon CPF peut-il être complété ?

      Votre CPF peut être complété si et seulement si, il répond à certains critères. Dans un premier temps, il sera complété, si vos droits CPF ne suffisent pas pour financer une formation. Il est possible également, si vous ne disposez pas de cent heures dans votre compte en tant que chômeurs.
      Dans ce cas, une augmentation de 100 h vous sera attribuée.

      En résumé, le compte personnel de formation est outil bien pensé et tourné vers la formation et l’emploi.
      Il permet à tous la reconversion ou l’acquisition d’autres compétences au cours de sa vie professionnelle. Il est ouvert à tous les employés comme à tous les demandeurs d’emploi. Il suffit de sélectionner la formation qui vous convient dans la liste de celles éligibles au CPF pour en bénéficier

      LES AUTRES QUESTIONS SUR LE CPF

      Vous pouvez être confronté à d’autres interrogations sur le compte personnel de formation. Consultez cette liste de réponses pour avoir des clarifications.

      Comment utiliser son CPF pour le permis ?

      Les points cumulés sur le compte personnel de formation peuvent être utilisés pour financer l’obtention du permis. Cette possibilité fait suite au décret d’application de la loi « égalité et citoyenneté » publié le 3 mars 2017. Le ministère du Travail a donc mis en place un dispositif de délivrance d’agréments. Ces agréments sont destinés aux centres de formation de conduite automobile. Ainsi, pour utiliser le CPF pour le permis, les demandeurs d’emploi et les salariés devront se rapprocher de ces centres.

      La possibilité d’utiliser son CPF pour le financement du permis est soumise à une condition. Il faut que le financement du permis entre dans le cadre de l’accomplissement d’une activité professionnelle. Le salarié peut également l’utiliser si cela contribue à la sécurité de sa position d’emploi.

      Notons que les apprentis peuvent financer partiellement leur permis de conduire grâce à une aide du gouvernement. L’aide est estimée à 500 € et est en exécution depuis juin 2018.

      De plus, après une première expérimentation dans le Val d’Oise (95) “département particulièrement enclavé”, Valérie Pécresse, Présidente de la région aimerait “généraliser” une aide de 1 300 euros correspondant au prix moyen du permis de conduire à destination de près de 60 000 jeunes de toute l’Ile de France. On vous détaille cette bonne nouvelle dans notre article dédié : Aide au permis pour les jeunes franciliens.

      Où trouver les heures de CPF sur la fiche de paie ?

      Avant la création du CPF, les heures DIF étaient visibles sur la fiche de paie ou le dernier certificat de travail. En revanche, l’arrivée du compte personnel de formation ne donne plus la possibilité de voir le cumul de ces heures sur la fiche de paie. Il est directement visible sur le site, dans l’espace personnel des titulaires du compte.

      Puis-je utiliser mon CPF à la retraite ?

      Le compte personnel de formation est uniquement ouvert et utilisable pendant la période de travail. Dès lors que vous êtes à la retraite, votre compte est fermé. Les droits CPF que vous possédez à ce moment sont tous gelés. Vous avez quand même une possibilité de le rouvrir. Pour le faire, vous devez commencer une nouvelle activité professionnelle. Avant l’année de retraite, pensez à faire la demande de formation pour pouvoir bénéficier du CPF même après la retraite.

      Comment convertir son CPF en euros ?

      Le principe général appliqué pour la conversion de son compte personnel de formation était basé sur la règle : une heure équivaut à 15 €. À partir de 2019, la conversion a été actée. Cette mise à jour vous épargne de faire la conversion puisque votre solde est déjà disponible sur votre espace personnel en euros. Toutefois, les agents de la fonction publique ne sont pas concernés par la conversion en euros. Leurs droits sont toujours comptabilisés en heures.

      Il est important de notifier que retirer son argent du compte CPF est impossible. Cet argent est exclusivement dédié à la formation.

      Puis-je donner mon CPF ?

      Le CPF est un droit personnel. Il est propre à chaque individu qui commence à travailler. L’individu est donc le seul bénéficiaire. À ce jour, il n’y a pas de possibilité de donner à un tiers ses crédits disponibles. Même s’il s’agit de votre enfant, de votre conjoint ou de votre collègue.

      Mon CPF peut-il être complété ?

      Votre CPF peut être complété si et seulement si, il répond à certains critères. Dans un premier temps, il sera complété, si vos droits CPF ne suffisent pas pour financer une formation. Il est possible également, si vous ne disposez pas de cent heures dans votre compte en tant que chômeurs.
      Dans ce cas, une augmentation de 100 h vous sera attribuée.

      En résumé, le compte personnel de formation est outil bien pensé et tourné vers la formation et l’emploi.
      Il permet à tous la reconversion ou l’acquisition d’autres compétences au cours de sa vie professionnelle. Il est ouvert à tous les employés comme à tous les demandeurs d’emploi. Il suffit de sélectionner la formation qui vous convient dans la liste de celles éligibles au CPF pour en bénéficier

      LES AUTRES QUESTIONS SUR LE CPF

      Vous pouvez être confronté à d’autres interrogations sur le compte personnel de formation. Consultez cette liste de réponses pour avoir des clarifications.

      Comment utiliser son CPF pour le permis ?

      Les points cumulés sur le compte personnel de formation peuvent être utilisés pour financer l’obtention du permis. Cette possibilité fait suite au décret d’application de la loi « égalité et citoyenneté » publié le 3 mars 2017. Le ministère du Travail a donc mis en place un dispositif de délivrance d’agréments. Ces agréments sont destinés aux centres de formation de conduite automobile. Ainsi, pour utiliser le CPF pour le permis, les demandeurs d’emploi et les salariés devront se rapprocher de ces centres.

      La possibilité d’utiliser son CPF pour le financement du permis est soumise à une condition. Il faut que le financement du permis entre dans le cadre de l’accomplissement d’une activité professionnelle. Le salarié peut également l’utiliser si cela contribue à la sécurité de sa position d’emploi.

      Notons que les apprentis peuvent financer partiellement leur permis de conduire grâce à une aide du gouvernement. L’aide est estimée à 500 € et est en exécution depuis juin 2018.

      De plus, après une première expérimentation dans le Val d’Oise (95) “département particulièrement enclavé”, Valérie Pécresse, Présidente de la région aimerait “généraliser” une aide de 1 300 euros correspondant au prix moyen du permis de conduire à destination de près de 60 000 jeunes de toute l’Ile de France. On vous détaille cette bonne nouvelle dans notre article dédié : Aide au permis pour les jeunes franciliens.

      Où trouver les heures de CPF sur la fiche de paie ?

      Avant la création du CPF, les heures DIF étaient visibles sur la fiche de paie ou le dernier certificat de travail. En revanche, l’arrivée du compte personnel de formation ne donne plus la possibilité de voir le cumul de ces heures sur la fiche de paie. Il est directement visible sur le site, dans l’espace personnel des titulaires du compte.

      Puis-je utiliser mon CPF à la retraite ?

      Le compte personnel de formation est uniquement ouvert et utilisable pendant la période de travail. Dès lors que vous êtes à la retraite, votre compte est fermé. Les droits CPF que vous possédez à ce moment sont tous gelés. Vous avez quand même une possibilité de le rouvrir. Pour le faire, vous devez commencer une nouvelle activité professionnelle. Avant l’année de retraite, pensez à faire la demande de formation pour pouvoir bénéficier du CPF même après la retraite.

      Comment convertir son CPF en euros ?

      Le principe général appliqué pour la conversion de son compte personnel de formation était basé sur la règle : une heure équivaut à 15 €. À partir de 2019, la conversion a été actée. Cette mise à jour vous épargne de faire la conversion puisque votre solde est déjà disponible sur votre espace personnel en euros. Toutefois, les agents de la fonction publique ne sont pas concernés par la conversion en euros. Leurs droits sont toujours comptabilisés en heures.

      Il est important de notifier que retirer son argent du compte CPF est impossible. Cet argent est exclusivement dédié à la formation.

      Puis-je donner mon CPF ?

      Le CPF est un droit personnel. Il est propre à chaque individu qui commence à travailler. L’individu est donc le seul bénéficiaire. À ce jour, il n’y a pas de possibilité de donner à un tiers ses crédits disponibles. Même s’il s’agit de votre enfant, de votre conjoint ou de votre collègue.

      Mon CPF peut-il être complété ?

      Votre CPF peut être complété si et seulement si, il répond à certains critères. Dans un premier temps, il sera complété, si vos droits CPF ne suffisent pas pour financer une formation. Il est possible également, si vous ne disposez pas de cent heures dans votre compte en tant que chômeurs.
      Dans ce cas, une augmentation de 100 h vous sera attribuée.

      En résumé, le compte personnel de formation est outil bien pensé et tourné vers la formation et l’emploi.
      Il permet à tous la reconversion ou l’acquisition d’autres compétences au cours de sa vie professionnelle. Il est ouvert à tous les employés comme à tous les demandeurs d’emploi. Il suffit de sélectionner la formation qui vous convient dans la liste de celles éligibles au CPF pour en bénéficier

      Votre centre de formation à Roissy en France :

      MÉTIERS

      FORMATIONS

      %

      CERTIFIÉ

      0