Le Top 3 des innovations énergétiques dans le secteur de l’aérien

Le Top 3 des innovations énergétiques dans le secteur de l’aérien

Top 3 des innovations énergétiques

dans le secteur de l’aérien

Aujourd’hui mercredi 8 décembre, c’est la journée mondiale du climat. Pour cette occasion, nous nous sommes penchés sur les innovations actuelles dans le secteur de l’aérien. Comptant parmi les plus gros émetteurs d’émissions de CO2, les acteurs de ce secteur se sont engagés à réduire leurs émissions de 50 % en 2050 puis à respecter la neutralité carbone d’ici 2060.

Par quels moyens vont-ils y arriver ? On tente de vous donner des pistes dans cet article.

Les aéroports, futurs hubs d’hydrogène

Afin d’aider le secteur aérien à alléger son bilan carbone, les aéroports vont dans un futur proche accueillir des infrastructures dédiées à l’hydrogène. Ces structures serviront principalement à l’avitaillement et aux opérations au sol. Initiateur de ce projet, Airbus, Air Liquide et Vinci Airports ont annoncé un partenariat qui aura pour objectif de développer l’usage de l’hydrogène. En vue, la constitution d’un réseau aéroportuaire européen nécessaire pour l’accueil du futur avion à hydrogène, l’airbus zeroe

Première pierre à l’édifice : un site pilote au sein de l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry en 2023. En amont, sera planifiée, l’installation d’ une station d’hydrogène, destinée à alimenter des véhicules dans l’enceinte de l’aéroport. Puis entre 2023 et 2030, seront déployées les infrastructures d’hydrogène liquide qui permettront le chargement d’hydrogène dans les réservoirs des futurs avions à hydrogène.

En marge de cette initiative,  Le Groupe ADP, Air France-KLM, Airbus, la Région Île-de-France avec le soutien de Choose Paris Region ont lancé conjointement un appel à manifestation d’intérêt (AMI) nommé « H2 HUB AIRPORT » qui a pour objectif d’explorer les différentes solutions offertes par l’utilisation d’hydrogène dans la aéroports franciliens. Déjà 11 Lauréats ont été sélectionnés pour leurs projets.

Et l’Europe n’est pas en reste ! Lancé par Brussels Airport, le projet Stargate va permettre à 21 partenaires de travailler sur une trentaine de projets visant à rendre le secteur de l’aviation et les aéroports moins dépendant des énergies fossiles. 

Affaires à suivre ! 

Les avions font le plein de biomasse

L’hydrogène évoqué plus tôt, est un des carburants envisagés pour supplanter l’essence. Mais d’autres sont déjà à l’essai ! Sur la péninsule ibérique, Vueling associé à Repsol dans un accord de collaboration a effectué mercredi son premier vol avec du carburant durable qu’elle produit elle-même dans son centre de Tarragone à partir de biomasse.

Ce vol opéré en Airbus A320, reliant Barcelone à Séville, a permis de réduire de 2,5 tonnes d’émissions de CO2 rejetées, grâce à l’efficacité fournie par l’avion de nouvelle génération. Vueling accélère la transition avec un engagement à utiliser 10 % de SAF (sustainable aviation fuels) d’ici 2030. Cela vient confirmer la viabilité de l’utilisation de carburants qui utilisent des ressources entièrement durables telles que les déchets urbains et la biomasse. 

Leader dans son secteur de  la transition énergétique, Vueling a intégré depuis 2012, différentes initiatives qui permettent de réduire au maximum les émissions. Par exemple, elle a remplacé tous les sièges de sa flotte par un nouveau modèle plus léger, le Slim Seats, et a digitalisé toute la documentation de ses avions, éliminant ainsi 75kg de papier par vol. 

En outre, les pilotes appliquent une série de mesures d’efficacité opérationnelle telles que la configuration optimale des volets, le roulage avec un seul moteur, l’utilisation d’un niveau et d’une vitesse de vol optimisés, ainsi que d’autres initiatives permettant de réduire les émissions de CO2. 

¡Viva España!

L’intérieur des avions s’allège

L’industrie aéronautique fait partie de celles qui investissent le plus dans la recherche et le développement. On évalue à plus de 15% le chiffre d’affaires consacré à la R&D. Reconnu pour son appétit technologique, ce secteur est l’un des premiers à avoir adopté la fabrication additive. Longtemps employée comme une technologie de prototypage, l’impression 3D se retrouve aujourd’hui dans des pièces structurelles des aéronefs. De l’intégration de formes complexes à la réduction du poids des pièces permettant de faire des économies de carburant, l’industrie aéronautique a compris l’intérêt de l’impression 3D pour répondre aux objectifs écologiques. Si la certification des produits, tout comme la qualification et la normalisation constituent un défi de taille pour la fabrication additive dans ce secteur, des centaines de milliers de pièces 3D certifiées volent d’ores et déjà sur des aéronefs commerciaux et militaires.

Selon un rapport du cabinet Market Research Future, le nombre d’entreprises et de fournisseurs certifiés pour la fabrication additive dans l’aéronautique et le spatial aurait même crû de 23 % entre 2017 et 2018. Pour exemple, penchons-nous sur les nouveaux sièges Altran. L’entreprise française, spécialiste de l’ingénierie, a présenté lors de l’Aircraft Interiors Expo son prototype de siège imprimé en 3D. Léger, confortable et surtout moins coûteux à produire. 

Peter Fintl directeur de la recherche chez Altran s’exprime à son sujet : « l’impression 3D est un moyen non seulement de diminuer l’empreinte écologique de l’industrie aéronautique – en prélevant moins de matière première pour la fabrication – mais aussi des compagnies aériennes, en réduisant le poids de la cabine et donc les besoins en énergie fossile pour faire naviguer l’avion ».

À titre de comparaison, lorsqu’une voiture émet par passager, 85g de CO2 /km, un avion en émet 145g. Le chiffre chute à 20g pour un bus, 10g pour un train grande ligne et 3,5 pour un TGV. Depuis une décennie, tous ces acteurs du transport ont réalisé de réels investissements pour réduire leurs émissions de CO2. Il apparaît donc normal de se questionner sur le retard du secteur aérien alors même que tous les bus des villes de plus de 500 000 habitants en France et en Europe roulent au biogaz.

Votre centre de formation à Roissy en France :

Statistiques année 2020

heures de formation

%

de stagiaires satisfaits

%

de réussite aux examens

de note Google sur 603 avis

logo-clef-job-academy-formation

Adresse : Parc des Reflets, 165 Avenue du Bois de la Pie Bâtiment K, 95700 Roissy-en-France

Téléphone : 01 84 04 01 42

Qui sommes-nous ?

À propos de nous

Notre Blog

Mentions légales

  Politique de confidentilité

Conditions Générales de Vente

Nos formations

Métiers Aéroportuaire

Aide à la personne

Entrepreneuriat

Où nous trouver ?

Notre centre de formation est accessible aux personnes en situation de handicap.

Copyright ©2021 Tous droits réservés | CLEF JOB ACADEMY.

Formations certifiantes, formations qualifiantes, diplômes, quelles différences ?

Formations certifiantes, formations qualifiantes, diplômes, quelles différences ?

Formations certifiantes, formations qualifiantes, diplômes, quelles différences ? 

La vie professionnelle peut être ponctuée de changements, d’aspirations nouvelles ou d’une volonté d’évolution. Qu’il s’agisse d’un parcours de reconversion ou de montée en compétences, il faut en amont, repérer le cursus adéquat parmi les diverses appellations venant légitimer l’enseignement acquis. Trois cas de figure sont possibles, avec pour chacun une terminologie spécifique qui peut potentiellement désorienter les candidats à la formation.

Certifications, qualifications ou diplômes ?
Pour éviter toute confusion, prenons le temps de faire le point sur les multiples validations possibles, leurs caractéristiques et débouchés.

La formation continue

Son objectif : elle apporte rapidement des compétences ciblées sur une branche professionnelle, en lien avec un métier précis.
Ce type de formation bénéficie de la reconnaissance des professionnels du secteur concerné. Des normes légitiment ce parcours de certification et accentuent la qualité des programmes d’enseignement, telles que les normes ISO ou AFNOR.

À qui s’adresse la formation certifiante ?

Réalisé au sein d’un centre de formation, ce parcours de courte durée s’adresse aux adultes actifs ou en recherche d’un emploi et délivre à son issue un titre professionnel ou un certificat professionnelUne démarche active de développement des compétences, qui apporte souvent une réponse au besoin concret d’une entreprise cherchant à obtenir une compétence spécifique, au sein de ses propres effectifs.

La certification professionnelle a en outre l’avantage d’être accessible car peu onéreuse. Ainsi, un référencement au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) donne accès aux aides financières à la formation, tels que le Compte Personnel de Formation (CPF) ou le projet de transition professionnelle.

La formation certifiante en bref :

  • délivre des certificats :
    – le titre professionnel délivré par le ministère de l’Emploi et enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).
    Il en existe plus de 300.
    – le certificat de qualification professionnelle (CQP), répond à un besoin spécifique, il est reconnu par l’ensemble de la sphère professionnelle du secteur ;
  • offre des compétences ciblées sur un métier précis, afin d’être rapidement opérationnel ;
  • formation courte, à distance ou en présentiel.

La formation qualifiante

Son objectif : acquérir rapidement des compétences ou qualifications destinées à un secteur professionnel. Ne débouchant pas sur un diplôme, la formation qualifiante est cependant reconnue par le milieu professionnel et apparaît notamment au sein des conventions collectives le prévoyant.

À qui s’adresse la formation qualifiante ?

Elle concerne les actifs en poste, indépendants et demandeurs d’emploi souhaitant renforcer leurs savoir-faire, se mettre à niveau et valoriser leurs compétences par le biais d’une formation complémentaire.

L’évolution constante des secteurs professionnels, l’essor de nouveaux outils et la mutation des enjeux actuels, sont autant de tremplins propices à faire évoluer une carrière. Par le biais de la formation qualifiante, il est ainsi possible d’évoluer ou d’accéder à une promotion interne, tout en maintenant un haut degré d’employabilité.

Des aides au financement sont mises en place afin de réaliser une formation qualifiante appuyée financièrement par le Compte Personnel de Formation (CPF), l’Aide Individuelle à la Formation (AIF) versée par Pôle Emploi, ou encore l’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF).

La formation qualifiante, délivrée par un organisme de formation permet ainsi de se perfectionner et de développer des nouvelles compétences en lien avec des aspirations professionnelles. Ayant l’avantage de pouvoir être modulable (cours du soir, à distance, etc.) selon l’emploi du temps de chacun, elle offre la possibilité d’être suivie en parallèle d’un emploi.

La formation qualifiante, en bref : 

  • délivre une attestation de stage, attestation de suivi de formation ou un certificat d’aptitude ;
  • permet de se perfectionner, d’acquérir des compétences transversales et complémentaires afin d’évoluer professionnellement et d’être opérationnel rapidement ;
  • formation courte (<1 an) et modulable : à distance, en présentiel, cours du soir, etc.

La formation diplômante

Son objectif : le diplôme atteste d’un niveau d’enseignement. Délivré par une université, une faculté ou un établissement supérieur, il certifie la réussite d’un examen ou d’une validation des acquis de l’expérience (VAE). Une formation diplômante aboutit, au terme d’une évaluation, à l’obtention d’un diplôme reconnu soit national, d’État ou universitaire.

À qui s’adresse la formation diplômante ?

Accessible à tous, elle permet aux salariés, demandeurs d’emplois, fonctionnaires, étudiants et indépendants d’évoluer ou de se reconvertir. Dotés d’un classement par niveau, les diplômes se distinguent selon le nombre d’années d’études (du niveau VI au niveau I). 

Le diplôme, en bref : 

 

  • obtenir un diplôme d’État reconnu : CAP, BTS, BAC, licence, licence pro, master, doctorat ; 
  • acquérir des compétences générales et spécifiques d’un secteur professionnel ; 
  • formation longue, en alternance, à distance, en présentiel.

Quelle formation choisir ?

Le choix du type de formation est une étape essentielle de votre parcours. Il doit s’articuler autour de votre projet et de votre situation actuelle, en tenant compte de :

  • l’objectif professionnel ;
  • des qualifications souhaitées ;
  • du temps disponible pour cet enseignement ;
  • du financement alloué à ce projet.

Ainsi, il existe une solution de formation adaptée pour chaque profil.

À titre d’exemple, pour un adulte intégré depuis plusieurs années dans une sphère professionnelle, la réalisation d’un programme de formation pertinent et adapté à sa situation s’oriente idéalement vers les formations qualifiantes et les formations certifiantes. 

La formation est un moment clé de votre vie professionnelle. Stimulant et enrichissant, cet enseignement nécessite donc une réflexion globale en amont.

N’hésitez pas à consulter notre guide pour financer votre formation

Votre centre de formation à Roissy en France :

Statistiques année 2020

heures de formation

%

de stagiaires satisfaits

%

de réussite aux examens

de note Google sur 603 avis

La certification Qualiopi en poche pour Clef Job Academy

La certification Qualiopi en poche pour Clef Job Academy

La certification Qualiopi en poche

pour Clef Job Academy !

Notre équipe pédagogique est fière d’annoncer l’obtention de la certification Qualiopi. Une attestation de valeur attribuée à l’ensemble de nos parcours de formation Clef Job Academy, dispensés au sein de notre campus de Roissy.

Avec l’appui de cette certification officielle, notre centre de formation assoit ainsi sa position reconnue en qualité d’expert accompagnateur de projets professionnels, tout au long de la vie. Depuis près de 10 ans, notre champ d’action regroupe les adultes et étudiants souhaitant se former aux métiers d’avenir tels que l’aéroportuaire , l’aide à la personne ou l’entrepreneuriat. La qualité de nos programmes et enseignements tient une place de choix dans notre démarche de transmission des compétences.

Cette réussite est portée au quotidien dans notre centre par nos collaborateurs et formateurs experts. De concert, nous avons construit et piloté des programmes d’apprentissage et parcours de formation ciblés et certifiants. Aujourd’hui nous continuons de les faire évoluer, en contact direct avec les réalités du marché professionnel, afin de répondre aux attentes et enjeux sectoriels de demain. Cet engagement de qualité, nous l’avons amorcé depuis 2013 dans une démarche globale de conception d’enseignement professionnalisant. Il s’agit d’une des forces de Clef Job Academy qui est dorénavant mise en lumière et rendue lisible par tous, à travers la marque Qualiopi. Cette certification apporte une garantie d’exigence et de fiabilité pour notre campus et nous offre par la même occasion une reconnaissance significative pour l’ensemble de nos actions de formation, ainsi :
 

  • nous valorisons le lien de confiance qui nous unit à nos nouveaux et anciens étudiants ;
  • nous consolidons notre réseau de partenaires locaux et nationaux ;
  • nous appuyons notre position de centre de formation expert et engagé en région parisienne.

Tour d’horizon sur la certification Qualiopi

La marque Qualiopi est une certification ayant pour objectif d’attester de la qualité des organismes et prestataires contribuant au développement des compétences professionnelles. Valable sur une durée de 3 ans, elle atteste de la qualité des formations mises en œuvre et encourage notamment la montée en compétences continue ainsi que l’optimisation de l’organisation au sein des campus français. Du côté des étudiants et des entreprises, Qualiopi traduit la qualité des formations et  facilite la lisibilité des programmes. La certification Qualiopi traduit un véritable enjeu d’adaptation continue de la part des centres de formation et de leurs effectifs face à l’évolution des métiers et de leurs exigences de compétences. Cela permet d’assurer un haut niveau de qualité, tout en dopant le parcours professionnel des étudiants et la satisfaction des entreprises. La certification se base sur un référentiel national qualité (RNQ) comportant 7 critères répartis en 32 indicateurs établis par le Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion :

  • L’information du public sur les prestations proposées, les délais pour y accéder et les résultats obtenus ;
  • l’identification précise des objectifs des prestations proposées et leur adaptation aux publics bénéficiaires, lors de leur conception ;
  • l’adaptation des prestations et modalités d’accueil, d’accompagnement, de suivi et d’évaluation aux publics bénéficiaires lors de la mise en œuvre des actions ;
  • l’adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement aux prestations mises en œuvre ;
  • la qualification et le développement des connaissances et compétences du personnel formateur ;
  • l’inscription et l’investissement du prestataire dans son environnement professionnel ;
  • le recueil et le traitement des appréciations et réclamations formulées par les parties prenantes aux prestations délivrées.

Ainsi l’ensemble des organismes de développement des compétences est concerné par cette homologation, qui deviendra une obligation légale à compter du 1er janvier 2022, pour les organismes souhaitant bénéficier de fonds publics (OPCO, l’État, Pôle Emploi, l’Agefiph, les régions). Elle s’inscrit dans le cadre de la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », qui réforme la formation professionnelle en France.

En bref – bien plus qu’une certification, Qualiopi est un indicateur pour les futurs étudiants, partenaires et potentiels recruteurs permettant d’évaluer la qualité du service de formation.

Nos formations certifiées garanties par Qualiopi

La certification Qualiopi a été obtenue par notre centre de formation Clef Job Academy pour :

  • nos actions de formation ;
  • nos actions de formation par apprentissage.

Une obtention concluant une série d’audits indépendants réalisée au sein de notre centre de formation francilien. Cette certification révèle la démarche qualité constante et l’investissement de l’ensemble de l’équipe pédagogique de Clef Job Academy aux côtés de nos étudiants et entreprises partenaires.

En toute transparence, notre campus dévoile ses chiffres clés : Avec 99% de réussite aux examens et quelque 106 384 heures de formation à notre actif, notre équipe favorise depuis 2013 l’épanouissement professionnel de ses apprenants, à l’aide de parcours pédagogiques bâtis dans un souci d’exigence qualité. Avec une offre de formations diplômantes et certifiantes sur des secteurs qui recrutent, notre campus garantit un suivi qualité opérationnel, pour des formations prêtes à l’emploi.

Qu’est-ce que cela change pour nos étudiants ? 

La qualité et l’employabilité

Depuis 2013, le campus Clef Job Academy dispense des formations ciblées et certifiantes. L’ensemble de la direction, des collaborateurs et formateurs construit avec exigence et transparence des parcours de formation adaptés aux réalités du marché du travail. La certification Qualiopi assure à l’ensemble de nos étudiants un déploiement constant de notre process qualité dans une démarche d’amélioration continue de notre centre de formation. L’image de marque de notre centre se renforce également auprès des potentiels employeurs, avec des enseignements certifiés qualité, respectueux des normes en vigueur.

Le financement et l’accompagnement de votre formation Clef Job Academy

La certification Qualiopi est exigée auprès des organismes de formation avant janvier 2022 pour pouvoir prétendre à des financements publics

Ainsi, grâce à l’obtention du label qualité Qualiopi, notre offre de formation continue reste pleinement éligible aux aides à la formation par le biais de financements locaux, régionaux, provenant des OPCO dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, à l’image de notre formation d’assistant(e) de vie aux familles en alternance, ou de Pôle Emploi.

La marque Qualiopi, les prémices d’une expérience formation réussie

La marque Qualiopi c’est l’assurance pour nos étudiants d’une formation à haute valeur et d’une employabilité pérenne à venir. Chez Clef Job Academy, nous estimons qu’il est de notre responsabilité de proposer des formations de qualité, accessibles à tous, tout au long de la vie.

Votre centre de formation à Roissy en France :

Statistiques année 2020

heures de formation

%

de stagiaires satisfaits

%

de réussite aux examens

de note Google sur 603 avis

Comment le secteur du transport et du tourisme s’adaptent au handicap ?

Comment le secteur du transport et du tourisme s’adaptent au handicap ?

Comment le secteur du transport

et du tourisme s’adaptent au handicap ?

Aujourd’hui vendredi 3 décembre est célébrée, la journée mondiale des personnes handicapées. Cette journée vise à promouvoir la compréhension des questions de handicap et à mobiliser le soutien pour la dignité, le droit et le bien-être des personnes handicapées. Pour cette occasion, nous nous sommes penchés sur la place des personnes à mobilité réduite (PMR) dans le secteur du transport et du tourisme . Entre campagnes RSE et réelles innovations, découvrez dans cet article l’état actuel des conditions des PMR et ceux qui s’adaptent à leur mobilité et leur bien-être.

L’état actuel du transport des PMR

La mobilité des transports aux personnes handicapées et à mobilité réduite est un sujet qui revient souvent sur la table de la gouvernance de notre pays. Déjà, à l’été 2002, Jean Pierre RAFFARIN, alors Premier Ministre, demandait à Madame Geneviève LEVY, députée du VAR, un rapport accompagné de propositions sur les besoins en accessibilité dans les transports pour les PMR. De ce rapport, 26 propositions de mesures ont été soumises à Matignon

Bis repetita, fin décembre 2019, avec la loi d’orientation des mobilités (LOM), qui prévoit un investissement de 13,4 milliards d’euros sur 5 ans pour mettre en place des transports du quotidien à la fois plus faciles, moins coûteux et plus propres. 

Mais aujourd’hui, que reste-il de ces mesures et où à été investi l’argent pour le transport des personnes handicapées  ?
On fait le point ! 

Le transport aérien des personnes à mobilité réduite.

Depuis le règlement européen n°1107/2006, les aéroports et les compagnies aériennes sont dans l’obligation de prendre en compte et faciliter l’accessibilité des PMR. C’est alors que le métier d’Agent APMR a commencé à vivre son âge d’or. Dédié aux passagers handicapés et à mobilité réduite, cet agent a pour mission de prendre en charge les personnes en situation de handicap dans un aéroport. L’agent APMR à la compétence pour accompagner son client du début jusqu’à la fin de son voyage afin de le rendre le plus agréable possible.  

En plus de la prise en charge par une équipe, au sein des Aéroports de Paris, les PMR pourront bénéficier de nombreux équipements destinés à rendre le trajet le plus accessible et confortable

  • Les portes d’entrée des terminaux sont signalées par des bandes blanches ou rouges (visibles au sol et sur les portes).
  • Les tapis roulants et les escalators sont indiqués aux deux extrémités par des bandes de couleur jaune.
  • Les cabines téléphoniques publiques sont abaissées.
  • Les sièges disposés dans les terminaux ont été redressés pour mieux convenir aux personnes ayant des difficultés à se lever.
  • Les espaces d’accueil sont équipés de boucles magnétiques pour les personnes malentendantes.
  • Les distributeurs automatiques de billets sont adaptés aux personnes en fauteuil roulant.
  • Les toilettes ont été aménagées pour un accès aux personnes en fauteuil y compris électriques.

Le transport terrestre des personnes à mobilité réduite.

Depuis ce rapport, les véhicules de transport spécialisé sont autorisés à utiliser les couloirs réservés, ce qui facilite leurs déplacements dans les grandes villes, à l’instar de la capitale française, qui met en place pléthore d’aides au transport véhiculé. À noter aussi, l’harmonisation de tous les lieux réservés aux véhicules de transport spécialisé (aéroport, aérogare, port maritime  et parking) facilitant leurs accès et leurs stationnements. Avec le boom des VTC, il fallait aussi adaptée la loi. C’est pourquoi afin de garantir l’accessibilité de l’offre, la loi (LOM) permet aux services de TPMR (transport de personnes à mobilité réduite) sous statut de VTC (voiture avec chauffeur) de poursuivre leurs activités en dérogeant à certains critères techniques et de confort (longueur, puissance, etc.), habituellement exigés pour ce type de transport. 

Le transport ferroviaire des personnes à mobilité réduite.

La première mesure phare orchestrée par la SNCF est l’adaptabilité du maximum de ses rames aux personnes en situation de handicap. Avec son renouvellement récent accompagné par le constructeur canadien bombardier, le Réseau transilien a même augmenté son taux d’adaptabilité à 87% ! Chiffre à opposer à ceux de la branche TGV qui tarde à renouveler ses rames avec espaces UFR (utilisateur fauteuil roulant) qui culmine difficilement à 50% à ce jour. 

Concernant l’accessibilité au sein de ses gares,  on peut dire que la SNCF a pris les devants
avec une batterie de mesures visant à améliorer l’accessibilité et l’autonomie des personnes en situation de handicap. En voici un échantillon :

  1. Mise en place de la signalétique S3A dans l’ensemble de son réseau.
  2. Formation de ses agents à la compréhension et aux déplacements des PMR
  3. Développement d’une application Andilien pour faciliter le transport des personnes en possession d’une carte d’invalidité ou une carte mobilité inclusion

La RATP, qui concentre une grande partie des transports en commun parisiens, emboîte le pas de la SNCF depuis de nombreuses années. Modernisation de ses quais, formations de ses agents et généralisation de la signalétique en gare, témoignent de leurs investissements. Fort de son expérience, la RATP dev lance en 2005 sa filiale FlexCité qui a pour mission d’assurer le transport des personnes à mobilité réduite en Ile-de-France. 

Grâce à ces innovations, une étude interne place le curseur à 93% de satisfaction des voyageurs en situation de handicap sur le réseau francilien. À noter que la mise en place de la gratuité des titres de transports aller et retour pour les accompagnateurs était demandé depuis de longues années par les associations. Cette avancée a d’ailleurs permis à certaines applications de voir le jour comme Mon copilote ou Faciligo, plateformes d’entraide mettant en relation des personnes à mobilité réduite souhaitant être accompagnées. 

Et pour le secteur du tourisme ?

En constante évolution avec son temps, le secteur du tourisme cherche continuellement à s’ouvrir au plus grand nombre. C’est dans cette optique que le WTTC (Conseil mondial du voyage et du tourisme) a publié un rapport qui vise à encourager les entreprises touristiques dans le développement d’un tourisme plus inclusif et accessible.

Pour mettre en application les directives de ce rapport, le gouvernement a créé Tourisme et handicaps qui est la seule marque d’État attribuée aux professionnels du tourisme qui s’engagent dans une démarche de qualité ciblée sur l’accessibilité aux loisirs et aux vacances pour tous
C »est la mission de T&H , d’identifier tous les établissements touristiques répondant aux besoins spécifiques des touristes en situation de handicap.

Qu’est-ce qu’un établissement labellisé T&H ? 

La marque a défini des critères d’accessibilité et d’accueil pour garantir le tourisme à tous dans la plus grande autonomie possible. Elle prend en compte, notamment, l’accès facilité aux bâtiments et aux prestations de l’établissement et l’accueil personnalisé réservé aux touristes. Les établissements labellisés seront soumis à un contrôle régulier par des évaluateurs.

Quels établissements peuvent avoir la marque T&H ?

Elle est présente aussi bien au niveau de la restauration, des hébergements, des lieux de visite que des activités sportives et de loisirs. Déjà près de 4 000 établissements sont aujourd’hui labellisés T&H. Trouvez le vôtre ici !

Comment reconnaître ces établissements ?

Grâce à des pictogrammes visuels qui permettent de les distinguer :

Label Tourisme & Handicaps

Ce premier grand chapitre nous a démontré la prise de conscience collective à propos du transport des personnes handicapées et/ou à mobilité réduite, suivi par le secteur du tourisme qui tend aussi à améliorer leurs conditions de voyage.

Mais parmi les entreprises qui composent ces secteurs, lesquelles placent les conditions des PMR au cœur de leurs stratégies ?
On fait le point juste en-dessous

Quelles sont les entreprises qui changent la donne ? 

L’intérêt pour les conditions de vie et à la mobilité des personnes handicapées est désormais au cœur des stratégies de grands groupes. Pour preuve, fin 2019, une centaine de grands patrons paraphaient un manifeste en faveur de l’emploi des personnes handicapées#manifestinclusion 

Mais qu’en est-il aujourd’hui dans les secteurs du transport et du tourisme ?

L’innovation dans le secteur des transports

Streetco
Streetco est une des start-up accompagnées par l’APF France Handicap. Son application GPS permet à toute personne à mobilité réduite de trouver le meilleur itinéraire pour se déplacer en ville, grâce à un signalement collectif. 

Wheeliz
C’est un service de location entre particuliers, de véhicules conçus pour les personnes à mobilité réduite. Les propriétaires inscrivent leur véhicule sur le site puis les locataires choisissent, le tout pour une somme modique grâce à ce système collaboratif.

Transdev Ile-de-France
Partant du constat d’une enquête
APF France et Ifop en 2019 que 9 personnes sur 10 peuvent éprouver des difficultés d’accessibilité lors de leurs déplacements,  la société Transdev qui fait voyager 11 millions de passagers par jour en moyenne à travers son réseaux, a décidé de faire de l’inclusion son cheval de bataille. Après une première collaboration réussie dans les départements de Seine-et-Marne et de l’Essonne, Transdev et APF France handicap signent aujourd’hui une nouvelle convention qui concerne désormais toute la région d’Ile-de-France. 

Laurence Lecomte, directrice régionale APF France Handicap Ile-de-France témoigne :
« Ce partenariat initié avec Transdev IDF depuis 2019 a déjà permis des résultats concluants en Seine-et-Marne et dans l’Essonne. Cette nouvelle convention va permettre à de nombreuses personnes en situation de handicap un déplacement plus aisé sur toute la région Ile-de-France. Malgré trois lois en matière d’accessibilité depuis 1975, la France accuse un retard énorme dans le domaine des transports. Il est primordial d’agir pour la mobilité de toutes et tous partout et de revendiquer l’accès au transport dans des conditions de sécurité, de confort et de fluidité optimales ».

À terme, Transdev envisage l’accessibilité à 100% sur son réseau d’ici à 2030. 

I wheel share
Ce chatbot lancé en 2018, accompagne
les personnes handicapées lors de leurs déplacements en ville et pour certains services comme une banque avec assistance vocale, des toilettes aménagées, via des réponses automatiques sur la messagerie instantanée Messenger. Il s’appuie sur une base de données référençant quelque 200 000 lieux et services. Les résultats sont adaptés en fonction du handicap de l’utilisateur et de sa géolocalisation.

Aujourd’hui, plus de 2 000 personnes conversent chaque semaine avec Wilson.

L’innovation dans le secteur du tourisme

Accorhotels
Soucieux de pouvoir rendre accessible au plus grand nombre ses chambres d’hôtel, le groupe a mis en place depuis maintenant 3 ans son concept Smart room qui vise à moderniser ses chambres afin d’accroître son accessibilité. Cette chambre est adaptée à toutes les PMR et offre un niveau de confort et de sécurité abouti qui permet d’en finir avec la chambre PMR prototypée d’aujourd’hui, qui est stigmatisante et difficile à louer. La Smart room sera déclinée en France, en Europe et dans le reste du monde.

La visite, c’est par ici

Airbnb
Le géant  de la location entre particuliers, s’est également engagé dans cette voie, notamment depuis l’acquisition fin 2017 d’Accomable, une plateforme britannique qui recense tous les logements accessibles aux PMR. Depuis l’an dernier le site de location a pu ajouter 19 nouveaux filtres de sélection dans ses annonces, favorisant ainsi le choix des personnes en situation de handicap.

British Airways
La compagnie aérienne Britannique, teste actuellement des fauteuils roulants autonomes à l’aéroport de New York-JFK, afin d’aider les clients PMR à naviguer librement et indépendamment dans le terminal. C’est la première compagnie aérienne à tester ses appareils de mobilité électrique entièrement autonomes. L’auto-conduite et l’auto-navigation des véhicules électriques de la société japonaise WHILL font l’objet d’essais dans les couloirs de JFK, uniquement avec des clients de British Airways. Ces fauteuils sont équipés d’une technologie anticollision et permettent aux clients de définir leur destination choisie n’importe où dans l’aéroport. Le véhicule navigue « en toute sécurité » dans le terminal.

Malgré toutes ces avancées pour l’amélioration des conditions de voyage et de transport des PMR, nous pouvons déplorer qu’une des mesures phares du rapport LEVY,  qui visait à définir et reconnaître le statut des aidants, est toujours d’actualité. Estimés récemment à 11 millions selon une étude IPSOS,MACIF, les aidants ont selon ces mêmes études, tendance à s’impliquer de plus en plus dans la vie quotidienne des personnes aidées : 75% en 20210, un taux qui grimpe à  80% en 2020. Or 39% des aidants estiment que cela à un impact négatif sur leurs vies professionnelles car aucun soutien n’est mis en place. 21% affirment même être prêts à arrêter d’aider. 

Preuve, parmi d’autres,  qu’il reste du chemin dans l’accompagnement des personnes handicapées.

Votre centre de formation à Roissy en France :

Statistiques année 2020

heures de formation

%

de stagiaires satisfaits

%

de réussite aux examens

de note Google sur 603 avis

CLEF JOB Academy, la reconversion à la clef !

CLEF JOB Academy, la reconversion à la clef !

CLEF JOB Academy, la reconversion à la clef !

Aujourd’hui, c’est la journée nationale de la reconversion professionnelle. Pour cette occasion, nous avons décidé de mettre en lumière Joyce, étudiante au sein de notre centre de formation pour devenir Agent APMR. Employée de stand dans un supermarché, apicultrice puis gérante d’un food truck, découvrez le parcours de cette Polynésienne souriante et toujours motivée qui a choisi notre centre de formation pour la guider dans son nouveau défi professionnel. 

Interview JOYCE reconversion

Bonjour Joyce, peux-tu te présenter ?

Ia ora na ! Je m’appelle Joyce TEPU et je suis originaire de Polynésie Française, plus précisément de TAHAA, l’île Vanille. J’ai 37 ans et je réside actuellement dans le VAL D’ OISE.

Quel métier faisais-tu avant d’intégrer CLEF JOB Academy

Je suis arrivée en métropole en 2020. Auparavant, j’ai toujours vécu à MOOREA en Polynésie Française.

De 2006 à 2016, je travaillais dans un hypermarché en rayon frais. J’y ai commencé en tant qu’employée de stand au rayon Boucherie, Poissonnerie puis j’ai évolué au stand Charcuterie – fromage à la coupe. Je n’avais aucune connaissance de ce métier, mais mon implication et ma persévérance m’ont permis d’accroître mes connaissances et d’acquérir de nouvelles capacités pour occuper d’autres postes. Cela m’a permis d’évoluer sur les autres stands.  

De 2017 à 2020, j’ai aidé ma sœur dans son métier d’apicultrice. Nous nous occupions de 200 ruches depuis la récolte, la transhumance jusqu’à l’élevage. De nouveau, j’ai mis mon énergie, ma volonté et ma capacité d’adaptation au service de ce nouvel emploi.

Ensuite, de 2019 à 2020, j’ai décidé d’ouvrir un food truck. Je réalisais des plats locaux que je vendais à emporter. La semaine, je m’occupais des ruches avec ma sœur et le week-end je me consacrais à la préparation des plats et à leur vente.

Quel est l’élément déclencheur qui t’a décidé à te reconvertir ?

J’ai toujours été passionnée dans chacune des professions que j’ai effectué mais mon arrivé en métropole m’a permis d’ouvrir mes envies professionnelles. J’ai toujours été attirée par les métiers permettant un contact avec les gens. De plus, j’ai une véritable passion pour les avions qui font que j’ai voulu me spécialiser dans un métier de l’aéroportuaire. Être au plus proche des avions, des voyageurs et faire parti du personnel d’une compagnie aérienne ou d’un aéroport est un de mes rêves d’enfance. Tous ces éléments réunis renforcés par ma volonté d’apprendre et de découvrir une nouvelle profession ont fait que j’ai décidé de m’inscrire à la formation agent APMR chez CLEF JOB Academy.

Pourquoi avoir choisi notre centre de formation ?

C’est après avoir effectué une formation de BRSA que j’ai connu le centre CLEF JOB Academy. J’ai commencé à faire mes recherches, me renseigner au niveau des tarifs, qui sont vraiment raisonnables, et après avoir découvert le centre et son ambiance lors d’une pré-visite, j’ai décidé de suivre la formation d’agent APMR. 

Comment s’est passé ton expérience au sein de notre centre ? 

Franchement je n’ai pas à me plaindre, le centre est récent et beau. Les personnes qui y travaillent sont accueillantes et compétentes !
De plus, on ressent tout de suite le professionnalisme des formateurs ! Une ambiance conviviale a su se créer au fur et à mesure de la formation. 

Cette formation m’a permis d’approfondir mes connaissances dans le métier de l’aéroportuaire et de sortir avec des compétences supplémentaires me permettant de candidater à ce métier d’Agent APMR. 

As-tu un événement marquant qui s’est déroulé pendant ta formation ?

Le jour de la remise des diplômes où tout le monde était magnifique et que chaque stagiaire avait apporté une spécialité de chez soi pour un repas partagé. Un beau moment de convivialité : une sorte de récompense après l’effort qui restera à jamais dans mes souvenirs !

Quel serait ton message à quelqu’un qui souhaite se reconvertir ? 

Tenez- vous à l’écart des gens qui freinent vos ambitions, peu importe si le début paraît petit, dites-vous juste que pendant des années vous avez attendu que votre vie change. Mais au faite c’est la vie qui attend que vous changiez. Il ne faut plus attendre d’être parfait pour commencer quelque chose de bien et de nouveau. Chose que j’ai faite et que j’ai trouvé grâce à Clef Job Academy. Car avec CLEF JOB Academy, c’est la reconversion qui est à la clef !  Lorsque tout cela se fini, on a quand même une grande fierté et rien que pour que cela, ça en vaut la peine !

Tout comme Joyce, vous souhaitez vous reconvertir ou faire votre bilan de compétences ? Découvrez notre portail formations aéroportuaires  accompagné de notre guide du financement qui pourra vous aider à planifier votre future reconversion et son financement ! Vous souhaitez

Votre centre de formation à Roissy en France :

Statistiques année 2020

heures de formation

%

de stagiaires satisfaits

%

de réussite aux examens

de note Google sur 603 avis

Comment devenir Agent APMR ?

Comment devenir Agent APMR ?

Comment devenir Agent APMR ?

Le métier d’APMR est une profession très prometteuse. Il vous donne droit à un salaire intéressant et vous offre de nombreuses opportunités en ce qui concerne l’évolution de votre carrière. Cependant, pour devenir Agent APMR, vous devez bénéficier de certaines compétences et qualités spécifiques. La formation à suivre n’est donc pas destinée à tout le monde et exige de chaque apprenant des connaissances précises. Il s’agit d’un travail passionnant qui requiert un certain savoir-faire pour l’exercer. Vous avez envie de vous faire former dans ce métier d’avenir tourné vers l’humain ?
Voici tout ce qu’il faut savoir pour réaliser votre rêve et s’assurer un avenir dans cette fonction.

Le métier d’Agent APMR

Avant de devenir un Agent APMR, dans une compagnie aérienne par exemple, vous devez d’abord maîtriser les bases communes.

Descriptif et rôles d’un Agent APMR 

Un Agent APMR est un agent accompagnateur qui s’occupe de la prise en charge des passagers à mobilité réduite qui viennent à l’aéroport. Ce dernier a l’obligation d’adapter son accompagnement en fonction de la situation de handicap de chaque client. Il se doit aussi d’être à l’écoute du passager tout en optimisant leur relation. En cas de manipulation de matériel ou de premiers secours, il est tenu d’effectuer obligatoirement les gestes adéquats qu’il aura appris lors de sa formation. 

Les missions d’un agent APMR 

Pour assumer les différents rôles incombant à un agent d’accompagnement, ce dernier se doit de remplir certaines missions. Il accompagne les personnes à mobilité réduite pour s’assurer de la satisfaction de leur besoin afin de leur offrir un meilleur confort. Son principal rôle consiste à s’occuper d’eux dès leur arrivée à l’aéroport. Pour ce faire, il assiste la personne avec des troubles dans ses déplacements, que ce soit à l’entrée comme à la sortie de l’aéronef. 

Avant l’embarquement, il joue aussi le rôle d’un agent de sûreté en s’assurant que tous les biens du passager sont présents. Lorsque ce dernier se trouve en cabine, il lui revient également de garantir sa sécurité. Si le client descend à un moment donné, il se doit aussi de lui apporter son assistance.

Compétences et les prérequis d’un agent APMR

Pour devenir une escorte PMR, vous devez bénéficier de certaines compétences et prérequis.
Il s’agit entre autres :

  • d’avoir le sens de l’écoute
  • d’être patient et avoir une excellente qualité relationnelle
  • d’être disponible à travailler les jours fériés et les week-ends
  • d’avoir un casier judiciaire vierge 
  • de bénéficier d’une connaissance en biomécanique pour les manipulations
  • d’être détenteur d’un permis de conduire (permis B de préférence).

Vous devez aussi maîtriser les procédures d’assistance relatives aux personnes à mobilité réduite et avoir des connaissances en langue étrangère, notamment en anglais par exemple. De plus, pour exercer ce métier, il faut avoir le sens du service et connaître quelques rouages de la biomécanique.
 

Salaire et évolution de carrière

Le salaire en début de carrière s’élève à 1 500 euros.. S’il fait ses preuves au fil des années, ce montant peut évoluer à 1 800 euros le mois. Outre ce salaire, cet accompagnant perçoit aussi des bonus, notamment des primes d’heures de nuit et d’horaires décalés. Il s’agit d’une profession qui occupe une place importante dans le domaine de l’assistance aux personnes.

Ainsi, en dehors de son poste principal, ce guide peut aussi trouver des offres d’emploi auprès d’une entreprise de transport adapté. Les Centres Communaux et Intercommunaux d’Action Sociale, les IME, les EHPAD et autres sont des potentiels recruteurs qui peuvent lui faire appel. Avec l’exercice de ce métier, vous pouvez aussi devenir un conducteur APMR.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page formation d’agent APMR

Comment devenir Agent APMR ?

Il existe plusieurs formations que vous pouvez suivre pour arriver à vos fins. Sachez qu’avec le niveau bac, il est possible de suivre ce programme d’enseignement dans n’importe quel centre de formation. La durée de l’enseignement est de 70 heures si vous avez déjà des prérequis nécessaires en anglais aéroportuaire.

Dans le cas contraire, la formation dure 105 heures. Le programme d’enseignement inclut plusieurs apprentissages, notamment ceux relatifs aux formations réglementées et aux manipulations. À la fin, vous obtiendrez vous certification badge, qui vous permettra d’accompagner la personne en situation de handicap de son arrivé à l’aéroport pouvant aller jusqu’à l’installation à son siège passager dans l’avion. Vous pouvez consulter notre page des formations aéroportuaires si vous souhaitez avoir plus d’informations à ce propos. Par ailleurs, différents niveaux d’étude vous permettent aussi de suivre ce cursus.

Sans le BAC

Pour devenir un travailleur dans cette catégorie, vous n’avez pas forcément besoin de présenter un diplôme. Il vous suffit d’avoir un fichier recensant les condamnations qui soit vierge et un goût prononcé pour l’assistanat 

Avec le BAC

Avec le BAC, vous pouvez aussi devenir un Agent accompagnateur de personnes à mobilité réduite. Il vous faudra toutefois acquérir les notions de base et votre diplôme d’agent APMR en intégrant un centre de formation spécialisé. 

Avec un BTS

L’obtention d’un BTS vous permet d’être accompagnant PMR. Cependant, il serait préférable de vous présenter à cette formation agent APMR avec un BTS tourisme ou un BTS en Management Commercial Opérationnel (MCO). Un BTS en Négociation et Digitalisation de la Relation Client (NDRC) est aussi un diplôme qui conviendra.

Avec une Licence

Lorsque vous êtes détenteur d’une licence, vous avez aussi la possibilité d’embrasser cette profession. Il vous faudra une Licence professionnelle logistique et transports internationaux. Au cours de cette formation, vous serez amené à faire du management des services aériens. En fin d’apprentissage, vous occuperez le poste d’Agent d’escale dans une entreprise reconnue.

Les entreprises qui recrutent les Agents APMR

Il existe plusieurs sociétés qui peuvent recruter les Agents APMR à l’issue de leur formation.

Les aéroports

Pour recruter, les aéroports lancent généralement des appels d’offres. Ensuite, ils procèdent à des sélections afin de retenir le meilleur candidat. Parfois, vous verrez certaines sociétés comme ADP qui ne suivent pas ce processus normal. En effet, ils peuvent directement embaucher. Plusieurs aéroports d’affaires comme Le Bourget ainsi que les aérodromes embauchent aussi des agents APMR suivant cette procédure.

Les compagnies aériennes

Les compagnies aériennes font aussi partie de celles qui recrutent. Pour ce faire, elles postent leur offre d’emploi sur des plateformes de recrutement. Parfois, elles s’allient à des centres de formation pour recruter les meilleurs apprenants en fin de formation

Les compagnies de Handling

Pour recruter un agent APMR, les organismes de handling procèdent par appel d’offres. Ensuite, elles font la sélection des candidatures en tenant compte de certains critères comme les compétences sûreté acquises lors de votre formation. 

Comme entreprises vous avez :

  • Air Aviation Support,
  • Astonjet,
  • Skyvalet,
  • Jetex,
  • Air Italia, etc.

Vous ne pourrez travailler dans ces sociétés seulement grâce l’obtention d’une formation certifiante. 

Les compagnies maritimes

Les entreprises maritimes telles que Costa, MSC, Corsica et autres font aussi des recrutements d’agents APMR. À ce propos, elles publient leur appel d’offres sur des plateformes spécialisées. Elles sélectionnent ensuite les profils les plus prometteurs par étude de dossier ou suivant plusieurs critères définis par les compagnies. 

Pendant ce tri de candidat, elles prennent en compte certaines connaissances telle que la possibilité de parler plusieurs langues. Les candidats qui maîtrisent les procédures d’assistance relatives aux PMR peuvent aussi être prises en compte. 

Les compagnies ferroviaires

Les sociétés ferroviaires font partie des entreprises qui recrutent souvent les Agents APMR. Dans ce lot, vous verrez les sociétés telles que SNCF, Eurostar, Thalys et bien d’autres encore. Leur recrutement se fait le plus souvent en ligne avec une sélection rigoureuse des candidats.

Les compagnies spécialisées

Il arrive souvent que les entreprises qui transportent les Personnes à Mobilité Réduite recrutent ceux qui possèdent un grade dans ce domaine. Dans ce cas, elles publient leur offre de recrutement et procèdent ensuite à la sélection des profils suivant plusieurs critères. Cependant, avant de travailler dans ces entreprises, il faut être patient, avoir le sens de l’écoute avec une excellente qualité relationnelle.

Pourquoi choisir le métier d’Agent APMR ?

Le métier d’agent accompagnateur est une profession qui ne cesse de connaître un essor considérable. Les raisons qui expliquent ce constat sont nombreuses.

Un emploi de passion

Ici, c’est le côté humain qui entre en jeu. C’est une profession qui montre votre grandeur ainsi que votre générosité envers les autres. Cela prouve à quel point vous êtes altruiste et disposé à venir en aide aux autres

Une évolution de carrière rapide

Lorsque vous finissez la formation, il existe une forte probabilité pour que vous décrochiez un poste. De plus, vous avez une évolution de carrière rapide et assez satisfaisante. Il vous est possible de devenir ambassadeur d’une société d’aviation ou dans d’autres domaines

Eu égard à tout ce qui précède, on retient qu’être agent APMR est un travail valorisant. D’ailleurs, des financements sont octroyés pour leur faciliter l’accès aux formations. Les conditions d’octroi sont accessibles dans le Guide du financement. Les autres carrières relevant du domaine aéroportuaire méritent aussi d’être mises en exergue. Le Portail formations aéroportuaires est l’adresse idéale pour recueillir les informations nécessaires avant de commencer l’aventure de l’aviation.

Votre centre de formation à Roissy en France :

Statistiques année 2020

heures de formation

%

de stagiaires satisfaits

%

de réussite aux examens

de note Google sur 603 avis

0