Les aides financières pour étudiants :

le guide complet

Les études et les dépenses peuvent parfois acculer les étudiants. En plus des frais de scolarité, ils sont tenus de faire face à certaines situations difficiles qui peuvent perturber leur apprentissage. C’est ainsi que, dans le but de leur faciliter la tâche, que le gouvernement a mis en place différents types d’aides. En plus de cela, plusieurs organismes sont également mis à contribution comme avec certaines bourses qui permettent aux apprenants d’étudier gratuitement ou à des frais réduits.

Les subventions mises en place par l’État et les entités indépendantes sont proposées dans de nombreux domaines d’étude. Vous avez entre autres le transport, le logement, la santé, les prestations sociales, etc. Bien que certaines allocations soient limitées par l’âge, il est possible d’avoir des aides même lorsque vous êtes un étudiant proche de la trentaine. Découvrez toutes les aides financières pour les étudiants dans notre guide complet ! 

Les aides financières pour la vie des étudiants

Les aides financières qui composent en général la vie des étudiants viennent alléger leurs modes d’existence et améliorer leurs conditions d’apprentissage. Avec elles, vous pouvez avoir plus d’aisance dans vos études afin de réaliser votre projet professionnel.

La bourse étudiante du CROUS

La bourse étudiante du CROUS est octroyée aux apprenants afin de les soutenir dans le financement de leurs études universitaires. Pour y prétendre, il faut remplir certaines conditions. Cette bourse est subdivisée en plusieurs échelons. Ils vont de 0 Bis à 7. Chacun s’accompagne d’une aide financière allant de 1 032 € jusqu’à 5 679 € l’année. Dans la plupart des cas, la bourse est versée du mois de septembre à celui de juin.

La bourse ERASMUS pour faire ses études à l’étranger 

La Bourse Erasmus est destinée aux jeunes étudiants qui veulent poursuivre leurs études dans un pays européen. Pour y prétendre, il faut intégrer le programme Erasmus. La valeur de l’aide dépend du type de séjour que l’étudiant prévoit et le pays choisi. Le montant de la subvention se situe entre 150 € et 450 € par mois. Vous aurez par ailleurs la possibilité de le cumuler avec la bourse étudiante du CROUS.

Le prêt étudiant

Le prêt étudiant a pour objectif de permettre aux apprenants de poursuivre leurs études universitaires. C’est un crédit qui est assuré à 50 % par le gouvernement. Il n’y a donc pas de caution familiale exigée. Cette prestation est proposée par seulement 5 institutions bancaires : le Crédit Mutuel, la Caisse d’Épargne, la Société Générale, Les Banques Populaires et le CIC. Vous pouvez bénéficier avec ce prêt d’au moins 15 000 € pour financer vos frais d’étude.

Le revenu minimum étudiant

Le revenu minimum étudiant est un support instauré par plusieurs communes de France dans le but de soulager financièrement les étudiants. Les conditions d’éligibilités et le montant dépendent des régions partenaires de ce système. 

Le fond d’aide d’urgence

En cas de difficultés financières lors de la poursuite de vos études supérieures, vous avez la possibilité de faire appel au Fond National d’Aide d’Urgence (FNAU). C’est une façon pour vous de bénéficier deux fois d’une aide ponctuelle de 1 669 € en un versement. Le soutien mensuel quant à lui s’élève au maximum à 5 551 €.

L’aide à la mobilité master

L’aide à la mobilité master est mise en place pour les étudiants détenteurs d’une licence qui ont pour désir de continuer vers le second cycle. C’est une assistance pour les boursiers. Elle est de 1 000 € et s’obtient sous exigences de ressources et d’éloignement géographique.

Le dispositif devoirs faits

Le dispositif de devoirs faits permet aux apprenants de mettre leurs savoir-faire à la disposition des collégiens moyennant une rémunération. Cette dernière s’élève à 15,99 € bruts de l’heure ce qui équivaut à 12 € nets. Vous pouvez faire au minimum 2 heures d’assistance par semaine. C’est un système qui vous permet de faire d’intéressantes économies.

La prime inflation

La prime d’inflation de 100 € a été mise en place pour combattre les hausses du prix de l’énergie. Afin d’y prétendre, les étudiants doivent remplir différentes conditions. Toutefois, cette assistance est destinée à plusieurs catégories d’étudiants. Que vous soyez boursiers ou non, apprenant en alternance ou pas, vous pouvez profiter de cette subvention.

La prime de Noel

La prime Noël est octroyée par Pôle Emploi ou par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Elle est destinée aux personnes ayant de très maigres revenus. C’est une aide réservée aux bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique ou RSA. Sa valeur varie en fonction de la constitution de votre foyer et elle est octroyée une fois l’an vers mi-décembre.

Les aides financières au logement 

Les aides financières au logement sont là pour soutenir les étudiants dans le payement de leur loyer. Ainsi, les apprenants peuvent bénéficier d’un logement sans trop de difficultés. Il existe à cet effet, trois formules auxquelles vous pouvez souscrire :

L’aide au logement en tant qu’étudiant

Vous pouvez prétendre à l’aide au logement en tant qu’étudiant lorsque vous louez un appartement dans le cadre de vos études. L’APL (Aide Personnalisée au Logement) est une assistance dont peut profiter tout étudiant. Il suffit de respecter les conditions de ressources exigées par la CAF pour être éligibles.

Dossier Loca Pass

Le système Loca Pass est subdivisé en deux assistances distinctes. Vous avez la possibilité de prétendre à une seule ou au deux à la fois.

  • L’assistance Loca Pass qui est réservée aux jeunes de moins de 30 ans. Elle leur permet de profiter d’un prêt à 0 % pour payer en partie ou entièrement la caution réclamée par le bailleur.

  • L’avance Loca Pass est accordée aux jeunes de moins de 30 ans mais aussi aux salariés et pré-retraités du secteur privé. 

La garantie Visale

Le système Visale est destiné aux jeunes de moins de 31 ans qui n’ont pas la possibilité de trouver un garant pour la location d’un logement. Vous pouvez en profiter en faisant la demande directement en ligne. Il est obligatoire de l’effectuer avant de signer le bail. La garantie Visale protège en quelque sorte le bailleur contre les loyers non soldés.

Les aides financières pour l’insertion professionnelle

Les assistances financières pour l’insertion professionnelle aident les jeunes de différentes manières dans l’univers du travail. Ils ont ainsi de meilleures chances de réussir leur début dans la vie professionnelle.

La garantie jeune

La garantie jeune est un système destiné aux jeunes de 16 à 25 ans qui ont des difficultés d’insertion professionnelle. Ils peuvent donc profiter d’un accompagnement avec la mission locale. C’est une assistance qui apparaît comme une allocation mensuelle de 484,82 €. Les formalités sont établies entre le jeune intéressé et la mission locale pour fixer l’aide adéquate.

Le Mobili jeune

Le Mobili jeune est destiné aux jeunes de moins de 30 ans qui suivent des formations en apprentissage ou avec un contrat d’alternance. C’est une assistance qui s’ajoute au soutien au logement de la CAF. Sa valeur est d’au plus 100 € par mois sur une période de 3 ans. Pour y prétendre, il faut respecter les délais de demande préétablis par l’institution.

Le RSA

Le RSA (Revenu de Solidarité Active) est destiné aux personnes qui ont plus de 25 ans. Toutefois, les jeunes moins âgés peuvent y prétendre en respectant quelques conditions. Parmi celles-ci, vous avez les paramètres de ressources et de nationalité. De plus, l’intéressé qui a moins de 25 ans doit avoir travaillé continuellement les trois dernières années. Avoir à charge un enfant né ou à naître permet aussi d’en bénéficier.

L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)

En cas de perte d’emploi, vous avez la possibilité de vous inscrire sur Pôle Emploi pour profiter de l’ARE. Cette aide est généralement appelée l’allocation de chômage et assure la compensation de perte de revenu. Pour y prétendre, il est nécessaire de justifier d’une période d’activité de minimum 4 mois sur les 27 récents mois. La perte de votre emploi ne doit pas résulter d’une démission sans justification légitime.

La prime d’activité

La prime d’activité est réservée aux travailleurs salariés ayant des revenus modestes. C’est un supplément mensuel octroyé par la CAF. Lorsque vous travaillez dans le domaine agricole, ce complément est donné par la MSA. La valeur de cette aide est établie en fonction de votre salaire et de celui des membres de votre foyer. Vous pouvez en bénéficier sur trois mois. Après cette période, une déclaration de vos revenus à la CAF pour une nouvelle étude de vos droits s’impose.

Les aides financières à la santé

Pour une prise en charge sanitaire rapide et adéquate, plusieurs aides financières ont été instaurées afin de soutenir les étudiants. Ils peuvent donc bénéficier d’un soutien en matière de santé et se faire soigner à moindre prix.

La mutuelle étudiante

La mutuelle étudiante avec sa nouvelle option qui englobe les solutions de complémentaire santé offre plusieurs avantages. Celles-ci viennent s’ajouter au remboursement des frais de soins qui ne sont pas entièrement couverts par la sécurité sociale. Cette aide vous met à l’abri des risques d’accidents et de soucis de santé.

L’examen de santé gratuit

L’examen de santé gratuit est offert tous les 5 ans par la CPAM. Ce n’est pas un système réservé uniquement aux étudiants. Toutefois, vous pouvez en profiter au cours de vos études. Plusieurs établissements de santé sont aménagés dans toute la France, pour accueillir les patients bénéficiant de cette aide.

La complémentaire santé solidaire (CSS)

La CSS vise à aider les personnes ayant de maigres revenus. Elle se présente sous une forme entièrement gratuite ou avec une participation partielle. Tout dépend de vos ressources financières. Il faut noter que la contribution financière est mensuellement de 8 € pour les personnes âgées de moins de 29 ans. Vous pouvez faire votre demande directement en ligne.

Les aides financières au transport

En dehors du coût de la scolarité, du logement, des soins de santé, les frais de déplacement peuvent également acculer les étudiants. Pour remédier à cela, il a été mis en place des aides financières au transport.

L’aide au permis de conduire

Grâce à l’aide au permis de conduire, vous pouvez obtenir le droit de conduire à prix très bas ! En tant qu’apprentis par exemple, vous avez la possibilité de profiter d’une assistance de 500 € pour votre permis. Différents systèmes en ligne vous permettront de bénéficier de ce service à moindre coût.

Les aides SNCF

Dans toutes les régions de France, les jeunes de moins de 26 ans peuvent bénéficier de voyages sans frais ou à bas prix. Avec les aides SNCF et sur le car, vous pouvez prétendre à plusieurs réductions. La carte 12/27 ans propose des options intéressantes en fonction de la période de l’année. Cette aide vous offre la possibilité de voyager en train ou en car gratuitement ou à -50 %.

Les aides financières au loisir

En France, diverses aides financières au loisir sont mises à la disposition de la population en particulier des jeunes pour se divertir. Pour en bénéficier, il suffit de remplir les conditions d’éligibilité mise en place.

L’aide financière au Bafa

L’aide financière au Bafa est destinée à toutes personnes âgées de minimum 17 ans. Elles ont la possibilité d’avoir une assistance de la CAF pour une prise en charge partielle du coût de leur formation au BAFA. La valeur de cette aide s’élève au plus à 106,71 €. À cette subvention peuvent s’ajouter d’autres assistances complémentaires de la CAF.

L’accès gratuit aux musées

L’accès aux musées et monuments est gratuit dans plusieurs villes de France pour les personnes âgées de moins de 26 ans. Que vous soyez étudiants ou non, vous pouvez ainsi accéder librement à plusieurs lieux touristiques qui sont partenaires de ce système d’Accès gratuit. Pour accéder à ces espaces culturels, vous devez simplement vous renseigner au niveau de son guichet.

Le Pass Culture pour les jeunes 

Le Pass Culture, est une subvention de 500 € attribués aux jeunes dans leur dix-huitième année de naissance. Cette assistance est destinée à des achats culturels. Il s’agit entre autres d’acquisition de places de concert, de théâtre ou de cinéma, achat de livres, d’instruments de musiques, etc. Avec le pass Culture, vous pouvez payer également des jeux vidéo ou des abonnements de streaming musique et autres.

L’aide vacances ANCV

L’ANCV a mis en place un système destiné aux jeunes qui ont entre 18 et 25 ans pour qu’ils puissent aller en vacances. Ce dispositif est composé d’une assistance financière de 150 € et d’une offre de séjours à tarifs intéressants. Pour en bénéficier, vous ne devez pas gagner annuellement plus de 17 280 €. Vous pouvez également en profiter en tant qu’étudiant, boursier, apprenant en alternance, etc.

Le guide du financement

Notre guide du financement de la formation a pour objectif de vous faire connaître vos droits en matière de soutien et de vous aider à en bénéficier. En le consultant, vous y verrez plus clair dans les diverses démarches administratives en ce qui concerne le financement du vos études. Vous pourrez ainsi entreprendre de suivre une formation certifiante sans vous inquiéter du financement.

Vous avez la possibilité de payer votre formation avec le CPF ou Pôle Emploi, par exemple. La CAF vous propose quant à elle aussi de nombreuses possibilités intéressantes. Que vous soigniez salariés ou demandeurs d’emploi, vous avez dans notre guide de financement une option qui vous conviendra. Même un apprenant en alternance peut trouver des aides capables de l’aider à faire ses études en toute quiétude.

Votre centre de formation à Roissy en France :

Statistiques année 2020

heures de formation

%

de stagiaires satisfaits

%

de réussite aux examens

de note Google sur 549 avis

0