financer ma formation avec la mission locale

Vous êtes en recherche d’emploi et passionné par l’aviation ? Vous souhaitez accéder à une formation et vous ouvrir la voie du secteur de l’aérien ?
Vous avez entendu parler de la mission locale et vous vous demandez si elle peut payer une formation ? On en parle dans cet article.  

Est-ce que la mission locale peut payer une formation ?

 La Mission Locale, un intermédiaire de financement

Les missions locales ont été créées dans le but d’aider à l’insertion sociale et professionnelle des jeunes de 18 à 25 ans. Elles sont rattachées aux municipalités dans lesquelles elles sont implantées. De plus, elles assurent une mission de service public en faveur de l’emploi. En effet, pour remplir leur fonction, elles utilisent les moyens que l’État et les Collectivités Territoriales mettent à leur disposition.

Tout d’abord, il est important de dire que leurs actions s’adressent en priorité aux jeunes décrocheurs (ceux qui ont quitté l’école sans diplôme) sans emplois.
Les jeunes demandeurs d’emploi qui se présentent à la mission locale peuvent y trouver un soutien et un accompagnement. Par exemple : dans le cadre d’une orientation professionnelle, d’un développement de compétences, de la construction d’un dossier d’apprentissage, d’une mise en relation avec un potentiel employeur, etc.

Son rôle, n’est pas d’octroyer des aides pour financer des formations. Cependant, elle peut, dans le cadre de son accompagnement : trouver une aide financière.

 Les aides financières de la mission locale

Tout d’abord, il vous faudra trouver votre mission locale
Ensuite, si votre situation individuelle le permet, la mission locale peut, vous obtenir des aides spécifiques : 

Le Fonds d’aide aux jeunes (FAJ)

Ce dispositif, géré par les Conseils Départementaux, permet d’obtenir une aide en cas de grandes difficultés financières.
Destiné aux jeunes adultes, il permet : d’allouer des aides financières à ceux qui ne peuvent pas bénéficier d’autres aides sociales.
Sont donc concernés :

  • les employés et étudiants de moins de 25 ans, non boursiers, en difficultés financières
  • les jeunes demandeurs vivant loin de leurs parents ou en rupture familiale.

Il faut savoir que cette aide est plafonnée à 1 000 euros et permet de résoudre des problèmes en lien avec : l’emploi, l’hébergement, la mobilité et la santé.


Le Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Emploi et l’Autonomie (PACEA)

Il s’agit d’un engagement entre la mission locale et un jeune. Il vise à favoriser son intégration au monde professionnel auprès d’un employeur.
Ce contrat est limité à 24 mois. En résumé, le bénéficiaire et un conseiller vont se mettre d’accord sur des objectifs et la mise en place d’un nombre d’actions.

De plus, il peut s’agir d’actions de formation (apprentissage ou alternance). Elles peuvent déboucher sur un diplôme, une embauche, des stages de qualification professionnelle, d’accompagnement école, etc. Dans ce cas de figure, le conseiller pourra mobiliser : l’ensemble des moyens de la structure.

En contrepartie de cet engagement, l’intéressé peut avoir une allocation financière. Elle est accordée uniquement si celui-ci ne dispose d’aucune source de revenus.
Depuis le 1er avril 2020, cette allocation s’élève à 497,01 euros.

Les aides à la mobilité

Pour les jeunes demandeurs d’emploi, la mission locale peut obtenir des chèques de mobilité. En d’autres termes, des bons échangeables contre des titres de transport.
À noter, qu’ ils sont aussi utilisables par les personnes en formation.

Afin de faciliter vos déplacements, il est également possible d’obtenir une aide pour le permis de conduire. Pour les plus nécessiteux, certaines collectivités offrent des bourses pour le permis pouvant atteindre 1 200 euros. Pour cela, il faudra vous renseigner afin de savoir si cette bourse existe dans votre région.

 La mission locale peut vous aider dans votre parcours de formation

Même si elle n’attribue pas directement d’aides pour les jeunes, la mission locale peut les guider dans leur recherche.

L’aide à l’élaboration du parcours d’insertion

Grâce à son expertise, la mission locale est en mesure d’accompagner tout jeune dans son projet d’insertion professionnelle par la formation :

  • Diagnostic et orientation :
    Premièrement, en fonction de la situation personnelle de chaque intéressé. Les agents des missions locales pourront après un diagnostic de ses compétences, l’orienter vers le centre de formation le plus adapté. Qu’il s’agisse : d’une formation initiale, d’une formation en alternance ou en continue.
  • Les ateliers de pédagogie personnalisée (APP) :
    Ensuite, si le parcours de formation choisi par le jeune ne lui est pas accessible à cause d’insuffisances de ses connaissances, il pourra bénéficier d’une remise à niveau.
    Grâce à des ateliers qui lui permettront d’atteindre les prérequis à la formation qu’il vise. La méthodologie utilisée dans ces ateliers permet : l’acquisition d’autres aptitudes telles que l’autonomie, la confiance en soi et le sens des responsabilités.
  • Les formations pré-qualifiantes :
    Elles ont pour but d’initier les candidats à une formation certifiante au métier qu’ils désirent pratiquer. Dans ce contexte, ils pourront effectuer des stages de découverte.
    Grâce à cela, ils s’imprégneront des pratiques et bases du métier dans le but d’acquérir une première expérience. C’est une formation courte qui peut déboucher sur la validation partielle d’une qualification. 

L’aide à la recherche de financement

Les missions locales collaborent avec un large réseau d’organismes publics ou semi-publics. Grâce à cela, le conseiller d’une mission locale est en mesure d’orienter tout candidat vers d’autres sources de financement. Et cela, selon son projet de formation et sa situation personnelle.

  • Le Compte formation professionnelle (CPF) : il permet une prise en charge de la formation via un compte crédité de 24 heures par année de travail.
    Ces heures sont ensuite converties en argent et mises à la disposition du salarié pour payer sa formation

    On vous explique : Qu’est-ce que le CPF  et Comment créer son compte

     

  • Pôle Emploi : à travers son dispositif du Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE), les jeunes chômeurs qui suivent une formation peuvent obtenir une aide.
    On vous explique : Le financement Pôle Emploi
     
  • Le Fongecif : Si jusqu’au 1er janvier 2019, il était possible de faire appel au Fongecif pour solliciter un financement dans le cadre du Congé individuel de formation (CIF), le dispositif a aujourd’hui évolué. Toutes les informations sur ce nouveau dispositif 

Pour conclure, il est important de notifier que le conseiller de la mission locale en plus d’orienter le bénéficiaire, se chargera de l’aider à constituer son dossier pour les aides
citées ci-dessus. 

🚀 Prêt à embarquer vers le succès ? 

Découvrez nos différents types de formations diplômantes et certifiantes.

Votre centre de formation à Roissy en France :

MÉTIERS

FORMATIONS

%

CERTIFIÉ